2014-08-28 | UQ

L'Université du Québec remet ses Prix d'excellence 2014

Pour leur contribution en recherche et création, en enseignement ou en gestion, sept professeurs et cadres des établissements de l'Université du Québec ont été honorés. Des Prix d'excellence ont ainsi été remis hier par la présidente, Sylvie Beauchamp, à Brigitte Groulx et Monique Régimbald-Zeiber de l'Université du Québec à Montréal (UQAM), Marc-André Bernier et Gilles Bronchti de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), Jean-Paul Quéinnec de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), Guy Bélanger ainsi que Bernard Ouellet et son équipe de travail de l'Université du Québec à Rimouski (UQAR).

Sur la photo (de gauche à droite): Mme Sylvie Beauchamp, présidente de l'Université du Québec, M. Guy Bélanger, Mme Brigitte Groulx, M. Gilles Bronchti, Mme Monique Régimbald-Zeiber et M. Bernard Ouellet. Absents : MM. Marc-André Bernier et Jean-Paul Quéinnec.


Prix d'excellence en recherche et création, volet Carrière
Cette année, deux professeurs-chercheurs reçoivent le Prix d'excellence en recherche et création, volet Carrière soit Monique Régimbald-Zeiber, de l'UQAM et Marc-André Bernier, de l'UQTR.

Figure marquante du milieu des arts, Monique Régimbald-Zeiber, professeure et chercheure à l'École des Arts visuels et médiatiques de l'UQAM, s'est imposée tant par l'excellence de sa carrière de peintre que par son engagement envers ses étudiants et son implication auprès des organismes subventionnaires. Sur le plan artistique, la démarche de Madame Régimbald-Zeiber s'inscrivait dans le paradigme de la recherche-création combinant théorie et pratique. Ses oeuvres figurent parmi les collections des institutions les plus importantes du Québec, dont celles du Musée d'art contemporain de Montréal, du Musée national des beaux-arts du Québec, de la Banque Nationale du Canada et de la Galerie de l'UQAM. Sur le plan académique et administratif, elle a tour à tour été directrice de l'École des Arts visuels et médiatiques, responsable de la recherche création dans son département, membre du conseil d'administration du Fonds de recherche - Société et culture (FRQSC) et vice-doyenne à la recherche-création de sa Faculté. Elle a su sensibiliser les directeurs des fonds subventionnaires à l'intérêt de ménager une place essentielle à la recherche en arts. Elle a grandement contribué à développer un programme phare du Fonds Société et culture en soutien aux créateurs de la relève, mais aussi un nouveau programme dédié au financement en recherche et création intégré dans la nouvelle Politique nationale de la recherche et de l'Innovation du Gouvernement du Québec. Pour l'ensemble de sa carrière, Monique Régimbald-Zeiber reçoit le Prix d'excellence en recherche et création de l'Université du Québec.

Marc-André Bernier est professeur au Département de lettres et communication sociale de l'UQTR. Il se démarque par la qualité de son enseignement, la rigueur et la pertinence de ses travaux de recherche qui portent sur la littérature française du XVIIIe siècle, la rhétorique et l'histoire de son enseignement ainsi que sur l'émergence d'une culture lettrée dans le Québec des XVIIIe et XIXe siècles. Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en rhétorique depuis 2004, il a obtenu, à titre individuel ou en tant que responsable de différentes équipes, plus de trois millions de dollars de subventions. Comme projet de grande envergure, il a entrepris de créer, en collaboration avec Bibliothèque et Archives nationales du Québec et la bibliothèque de l'UQTR, un catalogue informatique des imprimés anciens disséminés à travers la province. La qualité du travail du professeur Bernier lui a valu des sollicitations fréquentes au sein de nombreuses sociétés savantes canadiennes et européennes. Il a notamment été président de la Société canadienne d'étude du dix-huitième siècle et, en 2011, il est devenu le premier Canadien à être élu président de la Société internationale d'étude du dix-huitième siècle. Parmi ses nombreuses implications, soulignons qu'il fait partie du comité scientifique des Oxford University Studies in the Enlightenment, qu'il dirige la collection « Études internationales sur le dix-huitième siècle » (Paris, Éditions Honoré Champion) et qu'il a codirigé pendant dix ans la revue Tangence (UQTR et UQAR). Sa contribution scientifique remarquable dans le secteur des arts et des lettres mérite à Marc-André Bernier le Prix d'excellence en recherche et création de l'Université du Québec.


Prix d'excellence en recherche et création, volet réalisation
Professeur en théâtre à l'UQAC, Jean-Paul Quéinnec est titulaire de la Chaire de recherche du Canada pour une dramaturgie sonore au théâtre, la seule chaire de recherche du Canada consacrée à la dramaturgie dans une perspective de recherche-création. Ce programme de recherche développe la dimension du son au théâtre dans une dynamique interartistique associant les arts numériques, l'art de la manipulation ou encore l'art de la performance. Défendre l'idée et la pratique d'une dramaturgie sonore place la recherche création du professeur Quéinnec dans un champ innovant au coeur des sound studies (qui concernent le théâtre) et dans la création scénique en général. Dans le cadre de ses recherches, il organise tout autant des événements scientifiques que des résidences avec des artistes pour donner des formations, et aussi pour participer à des créations scéniques et éditoriales. En plus de développer des collaborations européennes et sud-américaines, il s'implique auprès d'organisations artistiques locales et régionales. Le professeur Quéinnec se voit attribuer le Prix d'excellence en recherche et création, volet réalisation pour l'ensemble de sa démarche académique relié à une dramaturgie sonore.


Prix d'excellence en enseignement, volet Carrière
Après avoir enseigné l'anatomie aux universités de Fribourg et de Lausanne, Gilles Bronchti se joint en 1999 au Département de chimie-biologie de l'UQTR. Alors qu'à l'époque les universités ferment leurs laboratoires d'anatomie pour se tourner vers l'enseignement assisté par ordinateur, l'UQTR crée en 1993 son propre laboratoire d'anatomie. Grâce à son esprit d'innovation remarquable, le professeur Bronchti et ses collaborateurs en font rapidement le plus grand laboratoire d'anatomie au Québec et une unité de premier plan au Canada. Avec un personnel technique de qualité et une équipe de huit professeurs réunis dans le cadre du tout nouveau département d'anatomie que dirige le professeur Bronchti, le laboratoire accueille chaque année près d'un millier d'étudiants d'ici et d'ailleurs. Des résidents en médecine et des professionnels de plus d'une dizaine de disciplines différentes y viennent pour poursuivre leur formation, enrichir leurs connaissances et acquérir des compétences importantes dans le domaine de la santé. Il enseigne ou a déjà enseigné notamment des cours d'anatomie humaine, d'histologie, de neuroanatomie et de neurobiologie. Ses étudiants apprécient grandement son matériel et ses innovations pédagogiques font l'unanimité. Pour sa polyvalence, son leadership et sa contribution à l'enseignement des sciences de la santé, Gilles Bronchti reçoit le Prix d'excellence en enseignement, volet carrière, de l'Université du Québec.


Prix d'excellence en enseignement, volet réalisation
Avec la volonté d'arrimer les plus récentes technologies de médiatisation et de recherche documentaire avec les besoins pédagogiques des étudiants, Guy Bélanger de l'UQAR a développé la Boîte à outils technopédagogiques. Largement reconnu pour son expertise dans le domaine de l'informatisation en soins infirmiers, le professeur Bélanger a conçu un recueil informatisé d'outils technopédagogiques destiné aux étudiantes et étudiants en sciences infirmières. S'inscrivant dans une dynamique interdisciplinaire, il est le pivot entre les langages et les cadres conceptuels de l'informatique, de l'enseignement, de la pédagogie, des sciences infirmières et de la recherche informationnelle. Cet outil est aujourd'hui placé au coeur de la formation en sciences infirmières, intégré aux cours de premier et deuxième cycle, définissant dorénavant les standards d'exigences en matière de référencement informationnel pour l'ensemble des travaux et présentations réalisés dans les cours en sciences infirmières. Sa contribution à l'amélioration de la formation étudiante et au développement de l'enseignement ainsi que la qualité, la pertinence et l'envergure de son projet permettent à Guy Bélanger de recevoir le Prix d'excellence en enseignement, volet réalisation.


Prix d'excellence en gestion, volet Carrière
Aujourd'hui registraire de l'UQAM, Brigitte Groulx travaille dans cette université depuis plus de 28 ans. Tout d'abord attachée d'administration, elle a gravi tous les échelons. Elle a notamment occupé la direction du Service du personnel enseignant et la direction de la division des dossiers universitaires avant de diriger en 2010 le Registrariat où elle coordonne le travail de 63 personnes. Extrêmement dynamique et avant-gardiste, Madame Groulx a réalisé le premier plan stratégique du Registrariat, réorganisé les services à la clientèle, éliminé plusieurs documents papier en plus de développer le site Étudier à l'UQAM ainsi que des outils de gestion informatisés. Elle a également représenté l'UQAM sur de nombreux comités externes et a continuellement mis à jour ses connaissances par le biais d'activités de formation. Elle est membre du l'ordre des conseillers en ressources humaines agréés depuis 1999. Brigitte Groulx se voit remettre le Prix d'excellence en gestion, volet Carrière, pour l'importance de sa contribution à la gestion de son établissement et à son rayonnement.


Prix d'excellence en gestion, volet réalisation
Bernard Ouellet, directeur du Service aux étudiants de l'UQAR, et son équipe composée de Régis Beaulieu et d'Annie Duchesne, coordonnateurs des services aux étudiants ainsi que d'Étienne Michaud et d'Isabelle Bégin, respectivement technicien et professionnelle en travail social, reçoivent le Prix d'excellence en gestion, volet Réalisation. Ce prix leur est accordé pour l'accueil et l'accompagnement, d'une cohorte d'étudiants haïtiens au sein de l'UQAR à la suite du tremblement de terre qui a frappé leur pays en janvier 2010. À la suite de la décision de la direction de l'UQAR de réaliser un geste humanitaire pour aider le peuple haïtien à se relever de cette catastrophe naturelle, Monsieur Ouellet a coordonné avec son équipe les ressources humaines et matérielles nécessaires à l'accueil, à l'accompagnement, à l'intégration et au succès académique de jeunes Haïtiens. Ils ont organisé les démarches administratives, financières, pédagogiques et sociales pour permettre à ces étudiants de poursuivre une formation universitaire au Québec. Une dizaine d'étudiants ont ainsi été accueillis à l'UQAR dont la majorité sont aujourd'hui diplômés ou sur le point de l'être. Bernard Ouellet et son équipe remportent le prix d'excellence en gestion, volet réalisation, pour l'envergure de la réalisation de ce projet, son impact sur les milieux québécois et haïtiens ainsi que sur le réseau de l'Université du Québec.


À propos de l'Université du Québec
Les dix établissements du réseau de l'Université du Québec ont pour mission de faciliter l'accessibilité à l'enseignement universitaire, de contribuer au développement scientifique du Québec et au développement de ses régions. Aujourd'hui, ce sont 96 000 étudiants qui fréquentent les 750 programmes offerts par les établissements du réseau: l'Université du Québec à Montréal, l'Université du Québec à Trois-Rivières, l'Université du Québec à Chicoutimi, l'Université du Québec à Rimouski, l'Université du Québec en Outaouais, l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, l'Institut national de la recherche scientifique, l'École nationale d'administration publique, l'École de technologie supérieure et la Télé-université. 6 900 professeurs et chargés de cours et plus de 4 100 employés réguliers y assurent dans le quotidien la mission universitaire d'enseignement et de recherche.


- 30 -

Source :
Valérie Reuillard
Directrice des communications
Université du Québec
Téléphone : 418 657-4432