Communiqués de presse

Archives des communiqués

Publications institutionnelles

Bulletins semestriels

Actualités du réseau

Archives des actualités

Médias sociaux

Vidéos institutionnelles

Matériel graphique

Logos

Chartre des couleurs des établissements

En-têtes de lettres

Pieds de page de lettres

Gabarits PowerPoint

Pages couvertures réseau

Intranet  [accès restreint]

» Retour à l'accueil

 

 

Actualités

« Retour aux actualités de 2012

2012-04-03 | UQO

Pour une «biodiversité économique» - L'approche coopérative est le remède à la crise

On compare souvent la crise économique qui sévit depuis 2008 à la Grande Dépression des années 1930. Toutefois, pour le sociologue Louis Favreau de l'UQO, elle est plus significative encore, puisqu'il s'agit d'une crise à la fois économique, sociale et écologique.

Louis Favreau fait remarquer qu'on assiste présentement à d'«épouvantables gâchis» qui combinent à la fois l'économique, le social et l'écologique, tel que le déversement de pétrole dans le golfe du Mexique au printemps 2010: «60 000 emplois dans le tourisme, l'agriculture et les pêcheries ont été précarisés d'un seul coup.» De même, la crise des subprimes aux États-Unis, «où les banques ont littéralement manipulé les gens pour leur faire acheter des propriétés qu'ils n'avaient pas les moyens de payer, de sorte que nombre d'entre eux ont fini par tout perdre!» Résultat: pertes d'emploi massives à l'échelle planétaire. «On assiste à l'effondrement de l'économie capitaliste», résume-t-il.

Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en développement des collectivités, Louis Favreau a enseigné pendant 25 ans au Département de travail social et des sciences sociales de l'Université du Québec en Outaouais. «La chaire que je dirige étudie principalement le développement des collectivités, ce qui est au coeur de toute démocratie, dit-il. La démocratie ne passe pas uniquement par des élections, des partis politiques et un État central, mais tout autant par les forces vives que représentent les regroupements communautaires, les mouvements coopératifs, syndicaux, agricoles, écologiques, etc.»

Sur la photo : Louis Favreau, du Département de travail social et des sciences sociales de l'Université du Québec en Outaouais.

Lire l'article complet

Source :
Claude Lafleur
Le Devoir, 31 mars 2012

Présidence
Secrétariat général
Vice-présidence
à l'enseignement
et à la recherche
Vice-présidence
à l'administration
Centre de services communs
Copyright © Université du Québec - Tous droits réservés. Webmestre