2005-11-08 | INRS

L'INRS dans le quartier Saint-Roch - Inauguration de l'Édifice INRS-Québec

Québec, le 18 octobre 2005 – Université de recherche et de formation de 2e et de 3e cycle, l'INRS a maintenant pignon sur rue au 490, rue de la Couronne dans le quartier Saint-Roch.

Le nouveau bâtiment permet à l'INRS de loger, pour la première fois en 35 ans, toutes ses équipes de la région de Québec à une même enseigne, soit l'administration générale de l'INRS, le centre Eau, Terre et Environnement et son partenaire, la Commission géologique du Canada, Ressources naturelles Canada, ainsi que l'équipe de Québec du centre Urbanisation, Culture et Société.

C'est en présence de la ministre déléguée à la Protection de la jeunesse et à la Réadaptation, députée de Jean-Talon, Mme Margaret F. Delisle, du conseiller principal auprès du sous-ministre adjoint de Ressources naturelles Canada, M. Jan Boon, du maire de Québec, M. Jean-Paul L'Allier, et du président de l'Université du Québec, M. Pierre Moreau, que le directeur général de l'INRS, M. Pierre Lapointe, et le directeur du centre Eau, Terre et Environnement, M. Jean-Pierre Villeneuve, ont inauguré le nouvel édifice.

Totalisant 37 millions de dollars, le projet a vu le jour grâce à l'appui financier du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (29 millions), de la Commission géologique du Canada (5 millions) et de l'INRS (3 millions). «Au Québec, l'élargissement du savoir des individus jusqu'aux études universitaires de 2e et de 3e cycle progresse, et nous voulons continuer d'améliorer notre performance. En procurant à l'INRS des installations qui correspondent davantage à ses besoins, nous agissons en ce sens. La contribution financière du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport constitue un bon investissement.» «Il est clair qu'avec sa recherche orientée vers les grandes préoccupations de la société, la contribution de l'Institut à la formation de la relève dans le domaine des sciences est importante», a indiqué la ministre Delisle. «Le gouvernement du Canada est heureux de voir ce projet arriver à terme, a déclaré le ministre du Revenu national et ministre des Ressources naturelles du Canada, l'honorable John McCallum. En réunissant tous ces chercheurs sous un même toit, nous facilitons la concertation et les collaborations futures.»

Le bâtiment de 17 280 m2 regroupe près de 450 personnes, professeurs-chercheurs, étudiants et employés, et abrite un important parc d'équipements à la fine pointe de la technologie. «La qualité des installations mieux adaptées aux besoins des professeurs-chercheurs crée un milieu de travail et de formation qui maximise les échanges et les collaborations entre les divers groupes de recherche», soutient M. Jean-Pierre Villeneuve.

L'INRS contribue à son tour au renouveau du centre-ville de Québec en joignant la cité universitaire de l'Université du Québec déjà établie dans le quartier Saint-Roch. «À l'image du quartier, l'INRS est en pleine effervescence, et s'impose comme un véritable laboratoire d'idées et d'innovations, un lieu de transmission des savoirs et des savoir-faire», déclare M. Pierre Lapointe. Soulignons qu'une édition récente de Re$earch Money classe l'INRS au premier rang des universités canadiennes en terme d'intensité de recherche.

2005-11-09

Source: Stéphanie Bernard, Service des communications, INRS. Tél.: (418) 654-3775. Courriel.