2005-11-14 | UQO

Alain Gourd, docteur honoris causa sous l'égide de l'UQO

Dans le cadre de la Collation des grades de l'UQO, le 29 octobre 2005, l'Université du Québec a décerné un doctorat honoris causa à monsieur Alain Gourd, pour souligner, entre autres, le leadership entrepreneurial important qu'il a exercé dans le domaine des communications sur les plans national et international.

Un parcours professionnel impressionnant

Avocat et détenteur d'une maîtrise en philosophie de l'Université d'Ottawa, Alain Gourd a acquis une solide expérience dans le domaine des communications. Il connaît de fond en comble les rouages de l'industrie de la radiodiffusion au Canada, domaine pourtant en mutation constante.

De 2001 à 2004, ce gestionnaire de renommée a occupé le poste de vice-président exécutif des services généraux de Bell Globemedia, société propriétaire de médias tels que CTV, The Globe and Mail et Sympatico-Lycos. Avant de se joindre à cette entreprise, il a été président et chef de la direction de BCE Média. De 1994 à 1998, il a présidé la société Cancom, spécialisée dans les services de communication et de radiodiffusion par satellite.

Alain Gourd a également occupé plusieurs postes importants au sein de la fonction publique fédérale, y compris ceux de secrétaire associé du Cabinet et sous-greffier du Conseil privé (de 1992 à 1994); de sous-ministre des Affaires publiques du Bureau des relations fédérales-provinciales (1992); et de sous-ministre du ministère des Communications (1985 à 1992).

En 1981, M. Gourd a été nommé président et directeur de Radiodiffusion Mutuelle Ltée et vice-président de Civitas Ltée. Il avait déjà été président-directeur général et administrateur du Groupe Radio-Nord. M. Gourd avait été précédemment avocat et professeur de philosophie et de droit à l'Université d'Ottawa (1973). Il dirige maintenant sa propre entreprise, Alain Gourd Communications.

Un engagement social sans limites

Malgré un horaire des plus chargé, il n'a jamais hésité à s'engager au sein d'une longue liste d'associations et de corporations. Il siège présentement à six conseils d'administration à titre de président, de vice-président ou de membre, dont ceux de Globeecom, de TQS, de la Fondation du Festival de télévision de Banff et de la Fondation du musée canadien de la radiodiffusion. Il a aussi été vice-président du Conseil du Centre canadien du film et président des conseils de Canal Évasion, du Outdoor Life Network et de l'Association canadienne des radiodiffuseurs.

Membre fondateur de l'UQO

Outre sa passion pour les communications, Alain Gourd a toujours accordé une place importante à l'enseignement supérieur. Il a notamment fait partie des membres fondateurs de l'Université du Québec en Outaouais, siégeant d'abord à titre de membre du conseil d'administration du Centre d'études universitaires dans l'Ouest québécois, puis à titre de tout premier président du conseil d'administration de l'Université du Québec à Hull.

Plus récemment, il a contribué à l'avancement de la recherche universitaire et au transfert des connaissances, notamment par sa participation à titre de président du Conseil de l'Institut de recherche-création en arts et technologies médiatiques Hexagram, qui est affilié à l'UQAM et à l'Université Concordia. Il a également participé à la création d'une Chaire de recherche en journalisme scientifique à l'Université Laval lorsqu'il était à Bell Globemedia. Selon lui, cette Chaire permettra de former une nouvelle génération de journalistes compétents en science et en technologie qui aideront les Canadiens à mieux comprendre ces disciplines dans un monde en constante évolution. La synergie entre les milieux universitaire et industriel est d'une importance capitale à ses yeux du fait qu'elle stimule les collaborations, génère des innovations et facilite le transfert des connaissances à l'industrie.

Un combat personnel

Un des plus grands combats de sa vie aura été celui contre le cancer. Frappé par cette dure réalité à l'âge de 56 ans, il a réussi à surmonter cette épreuve difficile et avoue aujourd'hui avoir une perspective bien différente de la vie. C'est sans hésitation qu'il s'est engagé au sein de l'Association canadienne du cancer colorectal à titre de président du conseil d'administration dans le but, entre autres, d'améliorer la prévention et l'accès aux traitements, dont l'approbation plus rapide des médicaments, et d'élaborer une politique nationale de dépistage.

Hommage

C'est donc avec fierté que le président du réseau de l'Université du Québec, monsieur Pierre Moreau, et le recteur de l'UQO, monsieur Jean Vaillancourt, ont rendu hommage à M. Gourd en lui décernant un doctorat honoris causa de l'Université du Québec sous l'égide de l'Université du Québec en Outaouais.

Pour consulter le texte d'hommage à M. Gourd prononcé par M. Vaillancourt, cliquez ici.

Pour consulter le texte d'allocution de M. Gourd, cliquez ici.

2005-11-14

Source: Direction des communications et du recrutement, UQO.