2005-11-14 | UQAR

Colloque aux Îles-de-la-Madeleine: L'UQAR développe un nouveau banc d'essai pour les projets éoliens

Le 21 octobre 2005 - L'UQAR mettra au point, d'ici le printemps 2006, un banc d'essai qui permettra de tester et de valider les composantes électriques des éoliennes.

C'est la première fois au Québec qu'un tel banc d'essai aussi complet sera en fonction. Il servira par exemple à tester des systèmes de contrôle, de sécurité, de mesure, de freinage, la forme des pales ou même un système complet d'éolienne. Le banc d'essai permettra de reproduire en laboratoire le comportement d'une éolienne ou d'une composante à partir des mesures de vent propres à un site particulier, jusqu'à des conditions extrêmes.

Le banc d'essai éolien est un projet qui a été développé par deux chercheurs de l'UQAR, MM. Amadou Diop et Jean-François Méthot. Le financement a été fourni par le Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), par le Fonds québécois de recherche sur la nature et les technologies, par la Fondation de l'UQAR et par l'UQAR. Actuellement, six étudiants de l'UQAR, à la maîtrise ou au doctorat en génie, travaillent sur différents projets reliés à la conception du banc d'essai et à son utilisation.

«Il est très coûteux en temps et en argent de tester une éolienne sur le terrain réel», explique le chercheur Amadou Diop. «Il faut déplacer de lourds équipements et attendre plusieurs jours car les rafales de vent recherchées ne sont pas toujours au rendez-vous. Le banc d'essai aidera, par exemple, à reproduire le comportement précis d'une éolienne sur un site pour lequel nous aurons enregistré les différentes conditions de vent sur une période donnée ainsi que la topographie des environs.»

Jean-François Méthot ajoute: «Nous pourrons tester des prototypes éoliens sous différents aspects: simulateur informatique, système électromécanique et contrôle électronique.»

L'UQAR souhaitant faire sa marque dans l'énergie éolienne, le banc d'essai pourra être utilisé tant pour la formation, pour la recherche que pour les besoins des entreprises. Pour mieux évaluer la puissance du vent jusqu'à la production en électricité comme telle, l'UQAR aura, avec ce banc d'essai éolien, un atout de premier plan.

2005-11-14

Source: Mario Bélanger, UQAR. Iles-de-la-Madeleine: Tél.: 1-800-661-4537.

Galerie