2011-12-08 | UQAR

Création d'une aire marine protégée aux Îles-de-la-Madeleine -- Le CERMIM au coeur d'une importante étude

L'expertise de l'UQAR et du Centre de recherche sur les milieux insulaires et maritimes sera mise à profit dans le cadre d'une étude portant sur la création d'une aire marine protégée aux Îles-de-la-Madeleine. Financée par les gouvernements fédéral et provincial, cette étude sera coprésidée par Parcs Canada et le ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs du Québec.

Affilié à l'UQAR, le CERMIM va coordonner l'ensemble des travaux inhérents à la réalisation de cette étude qui sera effectuée en étroite collaboration avec une équipe multidisciplinaire de chercheurs de l'Université. « Le CERMIM va aussi contribuer à l'élaboration d'un système d'information géographique nécessaire pour l'analyse des usages et des contraintes », explique Guglielmo Tita, directeur général du Centre de recherche sur les milieux insulaires et maritimes. «La profonde connaissance du CERMIM des enjeux régionaux permet d'ancrer l'étude au territoire et au contexte madelinot et, de façon plus générale, du golfe du Saint-Laurent.»

Financé à parts égales par Ottawa et Québec, ce projet de recherche vise à approfondir les connaissances actuelles sur les caractéristiques uniques de la biodiversité des Îles-de-la-Madeleine dans le golfe du Saint-Laurent. La réalisation d'une étude portant sur la création d'une aire marine protégée s'inscrit d'ailleurs dans le cadre du Plan d'action Saint-Laurent 2011-2026.

Sur la photo (dans l'ordre habituel) : Le directeur général du CERMIM, Guglielmo Tita, en compagnie du député des Îles-de-la-Madeleine, Germain Chevarie, et du ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, Pierre Arcand.

Lire l'article complet

Source :
Jean-François Bouchard
UQAR-Info