2011-12-13 | UQTR

Impressionnant don posthume d'un million de dollars à l'UQTR

Photo : François Gervais

Le Centre de l'activité physique et sportive de l'Université du Québec à Trois-Rivières sera désormais nommé en l'honneur de Léopold Gagnon afin de souligner son grand dévouement et sa générosité envers l'établissement et la Fondation de l'UQTR, à laquelle il a légué un impressionnant don posthume d'un millions de dollars.

Fondateur de l'entreprise Ganotec, M. Gagnon est décédé subitement en 2009, à l'âge de 67 ans, alors qu'il était président de la Fondation de l'UQTR, une fonction qu'il occupait depuis 2001.

Lors d'une cérémonie empreinte d'émotions pour sa famille et ses amis, qui s'est déroulée hier soir au CAPS, l'UQTR a également dévoilé une plaque commémorative à l'effigie du défunt entrepreneur. L'oeuvre du sculpteur Roger Gaudreau sera d'ailleurs installée bien en vue au CAPS Léopold-Gagnon.

«Une cérémonie comme celle-là, ça me chavire. C'est une belle reconnaissance et j'espère que ça va porter fruits. Léo voulait donner l'exemple et on souhaite que ça va inciter les gens à poser le même geste que lui», a mentionné sa conjointe, Lise Guy, devant une salle bondée de gens venus rendre hommage à M. Gagnon.

Sur la photo : Lise Guy présente ici la plaque commémorative à l'effigie de son défunt mari, entourée de Jacques Bégin (dg de la Fondation), Jean-Guy Paré (président du conseil d'administration de la Fondation), André Paradis (recteur par intérim) ainsi que ses fils Mathieu et Nicolas Gagnon.

Lire l'article complet

Source :
Vincent Gauthier
Le Nouvelliste