2011-12-13 | UQO

Hergé, incontournable de la bédé

Les étudiants en psychologie ont Freud, ceux en journalisme ont McLuhan, alors que Karl Marx est un passage obligé en économie. À l'Université du Québec en Outaouais (UQO), les étudiants de l'École multidisciplinaire de l'image en bande dessinée doivent, eux, étudier en profondeur Hergé et son oeuvre.

«Avec Tintin, Hergé a créé le concept de la bédé telle qu'on la connaît aujourd'hui », lance Jérémie Roy-Savard, un étudiant en troisième année au baccalauréat. « Hergé, sans le savoir à l'époque, a instauré une école qu'on appelle 'la ligne claire'. Ses dessins utilisent des lignes fines et de la couleur en aplat. Sa narration est excellente. Il a créé un genre et le système qu'il a développé est celui qui est encore exploité aujourd'hui.»

Lire l'article complet

Source :
Mathieu Bélanger
Le Droit