2012-02-15 | UQAT

Kitcisakik : l'engagement d'une communauté pour le bien-être de ses enfants

Crédit photo : Christine Joly

Un groupe de chercheures de l'UQAT a publié la suite d'une importante recherche-action réalisée en collaboration avec la communauté autochtone de Kitcisakik. Les travaux portaient sur la problématique du retour des jeunes enfants au sein de leurs familles. Les résultats de cette étude ont permis d'améliorer de façon réelle le bien-être de ces enfants.

Depuis l'implantation progressive entre 2005 et 2011 de l'école primaire Mikizicec (Petit Aigle), les enfants de Kitcisakik poursuivent leur éducation au sein de leur communauté. C'est depuis ce temps que des besoins criants en matière de soutien parental ont été formulés. Ce constat se dégageait de la première phase de recherche conduite par Marguerite Loiselle Ph.D, chercheure principale, et Micheline Potvin Ph.D, cochercheure. Les phases subséquentes (II, III, IV) ont été consacrées à mettre en place diverses actions permettant à la communauté de retrouver et réactiver ses habiletés parentales et apprendre à être parent, à temps complet, d'un enfant d'âge primaire.

Intitulée Le retour des jeunes enfants dans la communauté algonquine de Kitcisakik : une recherche-action visant l'engagement de la communauté envers la santé et le bien-être des enfants, cette recherche implique directement les membres de la communauté afin de répondre à leurs besoins avec les ressources disponibles dans leur milieu. Le programme d'intervention vise trois cibles : affective, vie quotidienne et culturelle-scolaire. Cette recherche a été entreprise et s'est déroulée en partenariat avec la communauté par le biais du Comité de suivi de la recherche.

Sur la photo : L'école Mikizicec.

Lire l'article complet

Source :
Marie-France Beaudry
agente d'information
Service des communications et du recrutement
819 762-0971, poste 2663