2012-03-23 | UQAR

Éco-UQAR : un laboratoire d'avenir axé sur le développement durable

Un projet innovateur a été mis sur pied à l'UQAR pour conjuguer la formation avec le génie appliqué au développement durable.

Le projet Éco-UQAR est né à la suite du colloque en ingénierie qui s'est déroulé en février 2010 sur le campus et qui a permis de constater qu'il n'existait pas de laboratoire pédagogique en énergie renouvelable offrant une formation par projet. Éco-UQAR, un laboratoire pédagogique et de recherche sur les énergies renouvelables, a été créé par Drishty Singh Ramdenee, Pierre-Luc Paradis et leur équipe dans le but de combler ce besoin.

Le laboratoire physique est doté de différents instruments : une soufflerie qui simule le vent, des éoliennes, des systèmes d'éclairage, des panneaux solaires, ordinateurs et logiciels spécialisés, des thermomètres laser, etc. «Le noyau est un laboratoire physique de calibre universitaire qui est le fruit de l'intégration de nombreux projets étudiants et qui sera bientôt aussi disponible de façon virtuelle.
Une caméra motorisée et une interface Web permettront l'accès à distance aux installations», explique Drishty Singh Ramdenee.

Sur la photo : L'équipe d'Éco-UQAR au Maroc pour la prise de données, dans le cadre d'un projet de pompage d'eau par couplage éolien-solaire.

Lire l'article complet

Source :
Thérèse Martin
L'Avantage, 21 mars 2012