2012-04-13 | ETS

L'ÉTS a nommé EOS Imaging Partenaire d'excellence 2012 en transfert technologique. Tanya Glavicic-Théberge, directrice du Centre d'expérimentation et de transfert technologique de l'ÉTS, a remis cet hommage à Mathieu Maassen, agent chez EOS Imaging, lors de la cérémonie-hommage annuelle en recherche-innovation de l'ÉTS qui s'est déroulée le 20 mars. Le professeur Jacques A. de Guise accompagnait M. Maassen.

Des résultats de recherche qui se concrétisent en un véritable produit qui améliore notre qualité de vie générale, c'est vraiment du «génie pour l'industrie».

Il y a plus de 15 ans, une équipe d'ingénieurs et de médecins de Montréal et de Paris travaillant à des méthodes de reconstruction 3D de la colonne vertébrale à partir de deux images radiographiques cherchaient à diminuer la surexposition de leurs jeunes patients aux rayons X.

En 1997, au cours d'un congé sabbatique à Paris, le professeur Jacques A. de Guise a réussi à démontrer que les méthodes de reconstruction 3D développées par l'équipe québécoise pouvaient être adaptées au premier prototype d'imagerie à faible dose de rayons X proposé par Georges Charpak (prix Nobel de physique en 1992) et développé par la société Biospace, maintenant nommée EOS Imaging.

Sur la photo (dans l'ordre habituel) : Tanya Glavicic-Théberge, directrice du Centre d'expérimentation et de transfert technologique de l'ÉTS, Mathieu Maassen, agent chez EOS Imaging, et le professeur Jacques A. de Guise.

Lire l'article complet

Pour information
Sébastien Langevin
Service des communications, ÉTS
514-396-8664