2012-06-05 | UQAM

UQAM - Plus d'un million $ pour mieux connaître les eaux souterraines

Deux équipes de chercheurs dirigées par Marie Larocque, hydrogéologue et professeure au Département des sciences de la Terre et de l'atmosphère, ont obtenu des subventions de 946 796 $ (Projet Nicolet/Saint-François) et de 195 108 $ (Projet Vaudreuil/Soulanges) pour mieux connaître les eaux souterraines dans ces régions. Ces subventions du ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs (MDDEP) s'inscrivent dans le cadre du Programme d'acquisition de connaissances sur les eaux souterraines, mis en place par le gouvernement du Québec en 2008.

De 2012 à 2015, Marie Larocque et ses collaborateurs réaliseront la cartographie hydrogéologique de la zone de gestion intégrée des ressources en eau Nicolet et de la partie basse de la zone Saint-François du Centre-du-Québec, ainsi que de la région Vaudreuil/Soulanges. Ces projets sont particulièrement importants quand on sait que l'eau souterraine est essentielle au bien-être des Québécois et qu'elle est l'unique source d'approvisionnement en eau potable pour plus de 20 % de la population. Il faut aussi rappeler que l'eau souterraine est utilisée à des fins agricoles et industrielles et qu'elle est indispensable au maintien de nombreux écosystèmes aquatiques et humides. On estime que les retombées de ces projets favoriseront le développement de partenariats entre les acteurs de l'eau et les gestionnaires en eau souterraine pour assurer la pérennité de la ressource.

Le projet Nicolet/Saint-François s'effectuera en partenariat avec l'Université de Sherbrooke, tandis que le projet Vaudreuil/Soulanges bénéficiera du soutien de Polytechnique Montréal. Ceux-ci s'ajoutent à un autre projet similaire en cours, également dirigé par Marie Larocque, visant le territoire couvrant la partie basse du bassin versant de la rivière Bécancour et les bassins versants de plusieurs autres rivières. Se terminant en 2013, ce projet a reçu 685 000$ du MDDEP. Au total, Marie Larocque et ses collaborateurs auront obtenu, en 2015, pas moins de 1,8 million de dollars du MDDEP pour dresser le portrait des eaux souterraines d'une grande partie du territoire du Québec.

Les projets reçoivent aussi l'appui de nombreux partenaires régionaux : quatre conférences régionales des élus (Centre-du-Québec, Chaudière-Appalaches, Estrie et Vallée du Haut-Saint-Laurent), des municipalités régionales de comté (Arthabaska, Drummond, l'Érable, Haut-Saint-François, Des Sources, Val-Saint-François, Vaudreuil-Soulanges), la Coopération de protection de l'environnement de la rivière Saint-François, le Conseil de gouvernance de l'eau des bassins versants de la rivière Saint-François, l'Organisme de concertation pour l'eau des bassins versants de la rivière Nicolet, l'Agence de géomatique du Centre-du-Québec et le Conseil du bassin versant de la région Vaudreuil-Soulanges.