2012-06-11 | UQAR

Concilier enjeux environnementaux et usages récréatifs des espaces de nature

Doctorante en cotutelle en développement régional à l'UQAR et en sociologie à l'Université de Bordeaux 2, Sarah-Jane Krieger prépare une thèse sur l'appropriation des enjeux environnementaux par les usagers récréatifs des espaces de nature en France et au Québec.

« L'objectif de ma thèse est de comprendre comment les usagers, en aval de la production des connaissances, normes et valeurs naturalistes qui président à l'identification des enjeux environnementaux, s'approprient, à travers leurs pratiques récréatives, les enjeux environnementaux associés aux espaces de nature », explique Mme Krieger.

En raison du sujet de sa thèse, la doctorante en développement régional est appelée à voyager périodiquement entre l'Hexagone et la Belle Province. De septembre 2010 au mois de mai 2011, elle a poursuivi ses études théoriques au campus de Rimouski avant de retourner à Bordeaux jusqu'à la fin de l'année pour débuter des études terrains en Gironde.

« Il s'agissait alors de découvrir le territoire du futur Parc marin de la Gironde et des pertuis charentais, de saisir toute sa richesse en termes géographiques, historiques et socioéconomiques, de repérer les acteurs-clefs pour mon étude et d'établir les premiers contacts », précise Mme Krieger.

Jusqu'au mois d'août, Sarah-Jane Krieger mènera une enquête qualitative par le biais d'entretiens semi-directifs et d'observations dans le périmètre du Parc marin du Saguenay-Saint-Laurent. Une telle enquête sera également effectuée en France, plus précisément dans le Médoc, autour du futur Parc marin de la Gironde, de septembre à novembre prochain.

Lire l'article complet

Source :
Jean-François Bouchard - UQAR