2012-06-22 | UQAM

iboolab : de la science et des jeux

Photo : Nathalie St-Pierre

iboolab n'est pas un laboratoire dédié à la recherche sur le hibou, mais le nom d'une jeune entreprise. Sa spécialité? Concevoir et développer des jeux éducatifs scientifiques pour appareils mobiles (iPad, iPhone, Android, etc.) et plateformes Web. Fondée il y a moins d'un an, l'entreprise a le vent dans les voiles : iboolab a déjà remporté une première place au concours Mon entreprise du Centre d'entrepreneuriat de l'ESG UQAM et une prestigieuse bourse Pierre Péladeau de 20 000 $ pour les jeunes entrepreneurs.

Les deux fondateurs d'iboolab, Jean-Guillaume Dumont et François Boucher-Genesse, finissants à la maîtrise en éducation, possèdent déjà une solide expérience en la matière. Ils ont utilisé des jeux vidéo pour étudier l'apprentissage des jeunes en mathématiques et en sciences, dans le cadre de leur mémoire de maîtrise sous la direction des professeurs Patrice Potvin et Martin Riopel, du Département de didactique, dont les travaux de recherche portent sur l'apprentissage scientifique à l'aide des technologies.

Concepteur-designer de jeux vidéo, François Boucher-Genesse a créé Mécanika, un jeu de physique qui vise à acquérir des connaissances en physique mécanique. Les chercheurs ont ensuite testé le jeu auprès de groupes d'élèves du deuxième cycle du secondaire. Les résultats ont démontré que Mécanika les avait aidés à mieux comprendre les lois de Newton sur la gravité et l'inertie, entre autres, à intégrer plus rapidement la matière apprise en classe et à la retenir plus longtemps en mémoire.

Sur la photo (dans l'ordre habituel) : Jean-Guillaume Dumont et François Boucher-Genesse.

Lire l'article complet

Source :
Service des communications, UQÀM