2012-07-04 | UQTR

Conflits interrôles et détresse psychologique des hommes gestionnaires ou professionnels

Photo : K.Elemond

L'équilibre entre le travail et la famille peut représenter un défi de taille pour les gestionnaires et les professionnels en entreprises. Malgré les pressions politiques et sociales pour le développement de mesures favorisant l'engagement dans de multiples rôles et les progrès réalisés en ce sens par l'organisations, le manque d'encouragement des supérieurs de même que l'accès réel à ces nouvelles formes d'arrangement conduisent très souvent les individus à ne compter que sur leurs ressources personnelles afin de trouver des solutions aux difficultés rencontrées. Par conséquent, l'habileté à résoudre les problèmes constitue une caractéristique individuelle importante pour l'étude des stratégies d'ajustement utilisées en réaction aux conflits interrôles.

Voilà quelques constats de la thèse d'Éric Jean, intitulée «Conflits interrôles et détresse psychologique des hommes gestionnaires ou professionnels : le rôle médiateur de la résolution de problèmes sociaux», qui a pour objectif général d'examiner les liens entre les conflits interrôles, la résolution de problèmes et la détresse psychologique chez des hommes gestionnaires ou professionnels.

Sur la photo (dans l'ordre habituel) : Carl Lacharité, président du jury et professeur au département de psychologie de l'Université du Québec à Trois-Rivières, Éric Jean et Lise Lachance, professeure au département des sciences de la santé de l'Université du Québec à Chicoutimi.

Lire l'article complet

Source :
Direction des communications, UQTR