2012-08-31 | UQAM

Une première parfaitement réussie pour l'École d'été sur les négociations commerciales

Organisée conjointement par l'UQAM et l'École nationale d'administration publique (ENAP), l'École d'été sur les négociations commerciales qui s'est tenue du 16 au 25 août derniers a connu un vif succès, tant par le nombre des participants, pas moins de 45 personnes inscrites, que par la très haute qualité des conférences et interventions. Le thème de cette école d'été, qui avait lieu dans les locaux de l'ENAP, était Commercer dans un monde multipolaire.

Placée sous la présidence d'honneur de Bernard Landry, ancien premier ministre du Québec et professeur à l'ESG, l'école d'été était codirigée par les professeurs Christian Deblock (UQAM) et Stéphane Paquin (ENAP). Elle s'adressait aux professionnels et aux étudiants et visait à donner une formation de pointe sur les tendances de l'économie mondiale, les grands enjeux commerciaux actuels, la pratique de la diplomatie commerciale et les négociations dans lesquelles le Canada est engagé.

Parmi les personnalités influentes qui sont intervenues au cours de cette école, mentionnons les noms de Pascal Lamy, directeur général de l'OMC, de Don Stephenson, négociateur en chef du Canada pour les négociations Canada-Inde, de Gabrielle Marceau, de la division des affaires juridiques de l'OMC, de Gilles Gauthier, négociateur en chef du Canada pour les négociations Canada-Maroc, et Pierre Marc Johnson, négociateur en chef pour les négociations entre le Québec et l'Union européenne, sans oublier les professeurs et spécialistes des questions commerciales internationales et les représentants des milieux d'affaires et socio-économiques.

C'était la première fois qu'une telle école était organisée au Québec. Une seconde édition devrait se tenir à la fin du mois d'août 2013, cette fois-ci à l'UQAM.

Toutes les actualités de l'UQÀM