2012-09-07 | UQAM

Données inquiétantes sur le trouble envahissant du développement

L'augmentation du nombre de cas d'autisme et d'autres formes du trouble envahissant du développement interpelle les chercheurs et incite à la vigilance, soutien Catherine des Rivières-Pigeon.

Des études récentes révèlent que le nombre d'enfants atteints d'un trouble envahissant du développement (TED) a augmenté de façon substantielle dans certains pays industrialisés, dont les États-Unis et l'Angleterre. Au Québec, les données du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport indiquent que la prévalence du TED double tous les quatre ans. En Montérégie, par exemple, un enfant sur 106 souffre aujourd'hui d'un trouble envahissant du développement, une hausse de près de 700 % depuis 2000-2001.

Le TED, dont les causes n'ont pas été identifiées avec certitude, regroupe plusieurs syndromes liés à des déficiences plus ou moins sévères touchant les relations sociales, les communications verbales et non verbales et les comportements, souvent stéréotypés et répétitifs. Les troubles envahissants du développement les plus connus sont l'autisme et le syndrome d'Asperger.

Lire l'article complet

Source :
Claude Gauvreau
Journal L'UQAM, 5 septembre 2012, p. 10