2012-09-12 | INRS

L'INRS et Électrolyse Canetique coursent pour des autos vertes

Photo © Christian Fleury

Tous les fabricants automobiles cherchent à passer à la vitesse supérieure sur le plan environnemental, que ce soit en optimisant le moteur à combustion ou en développant de nouvelles technologies comme les systèmes de propulsion hybrides, les moteurs électriques et les piles à combustible.

Dans cette course, les chercheurs du groupe de Jean-Pol Dodelet du Centre Énergie Matériaux Télécommunications de l'INRS ainsi qu'Eric Proietti et Michel Lefèvre d'Électrocatalyse Canetique, estiment posséder une carte maîtresse : un catalyseur moléculaire à base de fer pour les piles à combustible. Ce dernier réduirait considérablement leur coût de fabrication en permettant aux fabricants de se libérer du métal principalement utilisé pour ce type de piles, le platine, qui est rare et onéreux.

À l'oeil nu, le catalyseur à base de fer concocté par cette équipe de chercheurs n'a rien d'impressionnant : une simple poudre noire qu'on intègre à une mince couche de papier carbone pour en faire une électrode, elle-même insérée dans la pile à combustible.

Lire l'article complet

Source :
PLANÈTE INRS
Le magazine en ligne de l'INRS
12 septembre 2012