2012-09-26 | UQTR

Clown thérapeutique : un métier humanitaire

De nombreuses études le démontrent : le rire et l'humour sont bénéfiques pour la santé physique et psychologique, facilitant la gestion du stress et de la douleur. Cette constatation incite de plus en plus d'hôpitaux à faire appel aux services de clowns thérapeutiques, afin d'alléger la tristesse ou les tensions vécues en raison de la maladie. Mais qui sont ces personnes pratiquant le métier de clown thérapeutique? Pour éclairer ce sujet, jusqu'à présent peu investigué par les chercheurs, l'étudiante Vanessa Comtois, doctorante en psychologie à l'UQTR, a collaboré à un projet de recherche pour mieux connaître ces clowns et leur pratique.

«Pour réaliser cette étude, nous nous sommes intéressés tout particulièrement à Dr Clown, un organisme sans but lucratif créé en 2002 et basé à Montréal, Québec et Toronto. Cette organisation a pour objectif de contribuer à l'amélioration de la qualité de vie des personnes hospitalisées en réduisant leur niveau de stress par la complicité, le jeu et l'imaginaire. Les membres de l'équipe de Dr Clown travaillent surtout avec les enfants, mais aussi avec les personnes âgées en centre d'hébergement», rapporte l'étudiante.

Lire l'article complet

Source :
Françoise Descoteaux
ENTÊTE, 13 septembre 2012