2012-11-01 | UQTR

L'expertise en génie électrique de l'UQTR passe aussi par la ferme

Dans la foulée de l'automatisation des entreprises agricoles, on a assisté à l'augmentation d'une nouvelle problématique, soit celle des tensions parasites chez les animaux. La production dans les fermes laitières, par exemple, peut être influencée négativement, car l'animal peut subir des chocs électriques. Pour aider les producteurs aux prises avec ce phénomène, le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) a fait appel à l'expertise du Département de génie électrique et génie informatique de l'UQTR.

Pour accompagner les propriétaires d'entreprises agricoles, le MAPAQ fait appel au Réseau Agriconseils. Cette structure, présente en Mauricie, compte depuis 2011 sur la présence de Kodjo Agbossou, professeur au Département de génie électrique et génie informatique et directeur de l'École d'ingénierie. «Il s'agit d'un service neutre qui est offert aux agriculteurs. La présence de l'UQTR au sein de l'équipe permet d'appuyer scientifiquement toutes les démarches entreprises dans les solutions proposées pour enrayer la problématique des tensions parasites dans les fermes», a expliqué le professeur Agbossou.

Sur la photo : Yves Gagnon, technicien au Réseau Agriconseils Mauricie.

Lire l'article complet

Source :
Serge Boudreau
ENTÊTE en ligne, 31 octobre 2012