2012-11-16 | UQ

Trois chercheurs de l'Université du Québec honorés au Rendez-vous du savoir

Richard Villemur, du Centre INRS--Institut Armand-Frappier (INRS-IAF), Vincent Duchaine, de l'École de technologie supérieure (ÉTS), et Martin-Hugues St-Laurent, de l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), sont au nombre des personnalités qui ont été honorées lors du Gala Reconnaissance des Rendez-vous du savoir, qui s'est tenu le 15 novembre au Palais des Congrès de Montréal.

Richard Villemur, de Microbiologie de l'environnement à l'INRS-IAF, a reçu le titre d'Ambassadeur pour sa contribution à la venue du 16th International Symposium on Microbial Ecology, qui aura lieu du 21 au 26 août 2016.

Vincent Duchaine, de l'Unité Microbiologie de l'environnement, est membre du Laboratoire de commande et de robotique (CoRo) de l'ÉTS dont les activités sont axées sur la recherche appliquée. Il a reçu le titre de «chercheur étoile», dans le cadre du Concours Ça mérite d'être reconnu!, pour ses recherches sur la synergie entre l'homme et le robot lors de chirurgies assistées pour les personnes handicapées et dans l'espace de travail en milieu manufacturier.

Martin-Hugues St-Laurent, du Département biologie, chimie et géographie, est membre du Groupe de recherche BORÉAS et du Centre d'études nordiques. Le titre de «chercheur étoile» lui a été décerné pour ses travaux en écologie animale visant à mieux comprendre la réponse des grands mammifères aux perturbations humaines et naturelles.

A propos des Ambassadeurs

En soulignant l'apport des Ambassadeurs, le Gala Reconnaissance des Rendez-vous du savoir souligne la contribution exceptionnelle de personnalités influentes et dynamiques issues des grands créneaux d'excellence de l'économie montréalaise, qui, outre leurs activités professionnelles habituelles, ont contribué activement à la venue d'un congrès international à Montréal, engendrant ainsi des retombées économiques et intellectuelles pour la ville et la province. D'ici 2016, les événements attirés par les cinq Ambassadeurs accrédités en 2012 permettront d'accueillir plus de 13 000 visiteurs à Montréal et généreront plus de 34,6 millions de dollars en retombées économiques, dont 30 000 nuitées dans les hôtels montréalais.

À propos du titre de « chercheur étoile »

Décernée pour la troisième année consécutive dans le cadre du Concours Ça mérite d'être reconnu!, le titre de «chercheur étoile», met en lumière le talent de la relève, l'originalité et l'impact significatif de la recherche pour notre société. Les lauréats ont reçu une plaque honorifique ainsi qu'une bourse de 1 500 $ offerte par Tourisme Montréal pour faire rayonner leurs travaux novateurs à l'échelle internationale.

Source :
Directions des communications
Université du Québec