2012-11-16 | UQAT

Les mines : pas que du métal

Le fait pour l'Abitibi-Témiscamingue d'être une région minière ne génère pas que des retombées pour les mines et ceux qui y travaillent. En fait foi le cas de l'UQAT, qui détient le plus grand nombre de chaires liées directement au domaine minier, et ce, autant au Québec qu'au Canada.

Il s'agit de la Chaire de recherche du Canada sur le traitement passif des eaux minières contaminées, de la Chaire de recherche du Canada sur la restauration des sites miniers abandonnés, de la Chaire de recherche internationale en gestion et stabilisation des rejets miniers et industriels, de la Chaire CRSNG-Polytechnique-UQAT en environnement et gestion des rejets miniers ainsi que de la Chaire UQAT-UQAM en entrepreneuriat minier.

Sur la photo : Claude Gagnier (au centre), président de la section Rouyn-Noranda de l'Institut canadien des mines, en compagnie des co-titulaires de la Chaire UQAT-UQAM en entrepreneuriat minier, Suzanne Durand et Michel Jébrak.

Lire l'article complet

Source :
Patrick Rodrigue
Abitibi Express
16 novembre 2012