2012-11-19 | UQ

Prix du Québec 2012 : deux lauréats de l'Université du Québec

Les Prix du Québec, la plus haute distinction accordée par le gouvernement du Québec dans les domaines de la culture et de la science, ont été attribués le 13 novembre dernier à treize personnalités, dont deux de l'Université du Québec. Le prix Léon-Gérin pour les sciences humaines a été remis à Paul-André Linteau, professeur au Département d'histoire de l'Université du Québec à Montréal (UQAM), et le prix Lionel-Boulet pour la recherche et le développement en milieu industriel a été décerné à Louis-Philippe Vézina, administrateur du conseil d'administration de l'Institut national de la recherche scientifique (INRS).

Paul-André Linteau est un pionnier de l'histoire urbaine et de l'histoire de Montréal. Sa production intellectuelle est considérable : une trentaine de livres et plus de 80 articles scientifiques, auxquels s'ajoutent une centaine de communications. Il est l'un des auteurs des deux tomes d'Histoire du Québec contemporain, écrits en collaboration avec René Durocher, Jean-Claude Robert et François Ricard. Deux ouvrages qui ont nécessité 15 ans de travail et qui comptent parmi ses ouvrages les plus connus. Il a reçu plus d'une dizaine de distinctions soulignant sa contribution exceptionnelle à l'historiographie québécoise contemporaine. Sous sa gouverne, comme directeur de collection chez Boréal, une centaine d'ouvrages historiques ont également été publiés, contribuant ainsi à faire connaître des historiens comme Gérard Bouchard et Yves Gingras.

Lire la suite

Louis-Philippe Vézina est un chercheur-entrepreneur de grande envergure qui pourrait révolutionner les domaines du développement et de la production de vaccins. «Chef de file en sciences biologiques au Québec, monsieur Vézina possède le profil des lauréats de ce prix prestigieux, comme en témoigne son parcours remarquable de chercheur, ses qualités de bâtisseur et de gestionnaire, ses réalisations porteuses d'innovations dans le domaine médical et sa contribution à l'essor de l'industrie biotechnologique ici et ailleurs dans le monde. Nous sommes heureux d'avoir proposé sa candidature aux Prix du Québec», se réjouit le directeur général de l'INRS, monsieur Daniel Coderre.

Lire la suite

Source :
Direction des communications
Université du Québec