2012-11-26 | UQAT

Optimiser la décontamination des résidus miniers grâce à une technique ingénieuse

Virginie Derycke, doctorante en sciences de l'environnement de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), a présenté aujourd'hui les principales conclusions de ses recherches visant à proposer des solutions novatrices pour la décontamination des produits miniers. Ces recherches visent à répondre principalement à deux problématiques environnementales, soit la diminution d'émission de SO2 dans le cadre du grillage de minerais sulfureux et la prévention du drainage neutre contaminé (DNC) à l'arsenic.

«L'utilisation de minéraux purs tels que la pyrite grossière dans la problématique SO2 et l'arsénopyrite dans celle liée au DNC à l'arsenic permettent de mieux comprendre les mécanismes fondamentaux agissant dans la concentration des minéraux au cours de la flottation. Ces connaissances fondamentales sont ensuite appliquées à des produits miniers existants afin de mieux optimiser le procédé de désulfuration qui permet de réduire soit la production de SO2 dans l'air, soit les concentrations en arsenic dans l'eau de drainage minier.»

Lire l'article complet

Information :
Stéphanie Duchesne, responsable
Service des communications et du recrutement
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
Tél. : 819 762-0971, poste 2222