2013-06-27 | INRS

Cédric Brunelle, lauréat du Prix 2012 de la meilleure thèse de l'IRÉC

Diplômé du doctorat en études urbaines, monsieur Cédric Brunelle est récipiendaire du Prix 2012 de la meilleure thèse décerné par l'Institut de recherche en économie contemporaine (IRÉC).

Intitulée La spécialisation fonctionnelle des villes dans le système urbain canadien de 1971 à 2006, évolution et facteurs, sa thèse s'est démarquée notamment par son originalité, sa méthodologie novatrice et son apport substantiel à l'avancement des connaissances en économie urbaine et géographie économique. Ce prix de 10 000 $ lui a été remis lors d'une cérémonie qui a eu lieu le 23 mai 2013 à la Grande Bibliothèque de Montréal.

« Les travaux de Cédric Brunelle nous permettent de mieux comprendre les dynamiques spatiales internes des industries canadiennes, qui sont à l'origine des restructurations économiques des villes et régions canadiennes. Les grandes villes deviennent de plus en plus des lieux de gestion, de commercialisation et de R-D en amont et en aval de la production, tandis que la production se fait dans des villes plus petites », souligne son directeur de thèse, le professeur Mario Polèse du Centre Urbanisation Culture Société de l'INRS.

Pour mener à bien ses travaux, monsieur Brunelle a non seulement réussi à monter une base de données unique au Canada, mais a innové sur le plan méthodologique en combinant des méthodes d'analyse spatiale aux méthodes de statistiques avancées.

« Sa thèse fait une démonstration convaincante de ses compétences de chercheur, de son aptitude à manoeuvrer dans des méthodologies complexes permettant de traiter d'impressionnantes masses de données sans sombrer dans un empirisme besogneux », constate le jury, composé de la professeure Andrée De Serres de l'École des sciences de la gestion de l'UQAM, du professeur Alain Noël du Département de sciences politiques de l'Université de Montréal, de l'économiste Michel P. Trudeau, du chercheur David Rolland de la Téluq et de Robert Laplante, directeur général de l'IRÉC.

De plus, le jury considère que l'analyse de monsieur Brunelle est des plus pertinentes, alors que le Québec entreprend la révision de sa politique industrielle et revoit ses approches en matière de développement régional.

Mentionnons enfin que monsieur Cédric Brunelle a reçu le prix de la meilleure thèse et le prix du leadership lors de la Collation des grades de l'INRS en mai 2013. Il amorce aujourd'hui une nouvelle carrière comme professeur au Département de géographie de l'Université Memorial à St. John's, Terre-Neuve.

Félicitations au lauréat qui fait déjà sa marque en recherche et promis à une belle carrière!

Toutes les actualités de l'INRS >>>

Source :
Service des communications, INRS