2013-07-24 | TELUQ

Une subvention de l'IRSST pour les professeures Elena Laroche et Saliha Ziam

Elena Laroche et Saliha Ziam, respectivement directrice des études et professeure à l'École des sciences de l'administration, toutes deux accompagnée de la chercheure Marie Alderson, de l'Université de Montréal ont obtenu une subvention de 90 839 $ de l'IRSST. Leur projet porte sur l'«Application des pratiques préventives par les infirmières et infirmiers : la perspective innovante de la capacité d'absorption».

Représentant 12,2 % des lésions professionnelles, le secteur des services de soins de santé et services sociaux est particulièrement touché au Canada. Malgré le grand nombre de recherches en santé et en sécurité du travail (SST), on constate qu'une part considérable de ces recherches n'est pas transférée aux utilisateurs potentiels. L'objectif de cette étude est donc d'identifier, chez les infirmières et infirmiers, les facteurs associés au processus d'application des pratiques préventives en SST.

L'originalité de cette étude réside dans l'expertise des co-chercheures développée sur le transfert et la capacité d'absorption des connaissances, et appliquée au domaine de la SST. Elle résultera en un projet novateur qui permettra d'appliquer un concept original (la capacité d'absorption) à un domaine peu étudié (l'application des connaissances en SST) chez une population (les infirmières et infirmiers) affectée par de nombreuses lésions professionnelles.

Cette étude contribuera donc à l'avancement des savoirs au niveau conceptuel, en proposant d'aborder l'application des connaissances à partir d'un concept novateur, celui de la capacité d'absorption. Elle contribuera également à la compréhension de la dynamique réelle de l'application des connaissances en SST chez les infirmières et infirmiers, un groupe d'acteurs stratégiques du réseau de la santé.

Sur le plan pratique, cette étude documentera les facteurs pouvant améliorer l'application effective des pratiques préventives, en proposant notamment, à partir des résultats obtenus, des outils et des pistes d'action.

Étant donné le nombre élevé de travailleurs de ce domaine, lesquels sont touchés par cette situation lésionnelle problématique, les retombées seront d'une importance certaine, dans la mesure où elles pourront contribuer à l'amélioration de l'application des pratiques préventives.

Toutes les actualités de la TÉLUQ >>>

Source :
Denis Gilbert
Chargé des relations avec la presse
Bureau des communications et des relations publiques
418 657-2747, poste 5282