2013-08-27 | UQAM

L'UQAM célèbre les 50 ans du rapport Parent

De septembre 2013 à mai 2014, l'UQAM et sa Faculté des sciences de l'éducation célébreront les 50 ans du rapport Parent, document fondateur qui a soutenu la modernisation du système d'éducation au Québec pendant la Révolution tranquille. Le programme d'activités, intitulé Cultiver l'éducation au Québec : 50 ans après le Rapport Parent, comprend notamment des conférences, des journées d'étude thématiques, un concert-bénéfice et un symposium. Organisées en collaboration avec l'Université du Québec, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) et le Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ), les célébrations se dérouleront sous la présidence d'honneur de Paul Gérin-Lajoie, premier titulaire du ministère de l'Éducation du Québec.

«Le rapport Parent proclamait le droit de chacun à la meilleure éducation possible et prônait l'accessibilité des études à tous les niveaux pour les jeunes et les adultes qui pouvaient et voulaient les poursuivre. Des préoccupations qui sont encore d'actualité», souligne Monique Brodeur, doyenne de la Faculté des sciences de l'éducation et coordonnatrice des activités. Tout au long des années 60, plusieurs mesures recommandées par le rapport Parent ont permis de démocratiser le système d'éducation : école obligatoire jusqu'à l'âge de 16 ans, abolition des collèges classiques et création des polyvalentes, gratuité pour les études pré-universitaires, mise sur pied des cégeps et du réseau de l'Université du Québec dans l'ensemble des régions, établissement d'un régime de prêts et bourses pour les étudiants des niveaux collégial et universitaire.

«Les célébrations permettront non seulement de rappeler les grandes étapes ayant marqué le développement de l'éducation au Québec depuis les années 60, mais aussi de discuter des enjeux actuels et de se projeter dans l'avenir», affirme Monique Brodeur.

Lire l'article complet

Source :
Direction des communications, UQAM
26 août 2013