2013-09-03 | UQAR

Lecture et écriture, deux clés de la réussite scolaire

Photo : Gilson Gagnon

Les aptitudes des élèves à lire et à écrire sont à la base de la réussite scolaire. Créée en décembre 2010, la Chaire de recherche sur la persévérance scolaire et la littératie a établi une programmation de recherches étoffée afin d'améliorer les connaissances favorisant l'apprentissage de la lecture et de l'écriture, et ce, en vue de soutenir la persévérance des élèves à l'école.

Particulièrement collées aux besoins exprimés par les milieux scolaires et communautaires desservis, les recherches de la Chaire sont effectuées dans des écoles du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine. La prévention des difficultés à l'écrit auprès des élèves de niveau préscolaire et des première et seconde années du niveau primaire, l'intervention auprès des élèves du deuxième et du troisième cycles de l'école primaire de même qu'au premier cycle de l'enseignement secondaire et, enfin, le transfert des connaissances issues des recherches réalisées sur le terrain sont les trois grands volets de la Chaire de recherche sur la persévérance scolaire et la littératie.

« Nous misons sur le développement des compétences en lecture et en écriture pour favoriser la persévérance scolaire », explique Natalie Lavoie, titulaire de la Chaire de recherche. « Il existe plusieurs projets pour motiver, par exemple, les garçons afin d'améliorer leur persévérance scolaire, mais à la base, il faut que les élèves améliorent leurs compétences en lecture et en écriture car le rendement à l'égard de l'écrit apparaît comme un déterminant fort de la persévérance. Sinon, les élèves vont continuer à présenter des difficultés et à accumuler des retards, seront plus susceptibles de doubler et, ultérieurement, d'abandonner leurs études. L'augmentation de la persévérance passe donc par l'amélioration du rendement en lecture et en écriture. Et c'est dans cette perspective que l'on travaille. »

Lire l'article complet

Source :
Jean-François Bouchard
UQAR-Info, 28 août 2013