2013-09-12 | UQAM

Deux femmes de mérite

Les professeures Martine Hébert, du Département de sexologie, et Thérèse St-Gelais, du Département d'histoire de l'art, ont reçu le titre de Femme de mérite du Y des femmes de Montréal, respectivement dans les catégories Éducation et Arts et culture. Elles seront honorées lors de la 20e édition de la Soirée-bénéfice Prix Femmes de mérite qui aura lieu le 30 septembre prochain au Palais des congrès de Montréal.

Les recherches de Martine Hébert portent principalement sur les enfants victimes d'abus sexuels. Un domaine jugé émergent il y a une vingtaine d'années. «Lorsque j'ai commencé mes études, on disposait de très peu de connaissances scientifiques sur les caractéristiques ou les profils des enfants agressés sexuellement ainsi que sur leurs besoins. Il y avait également très peu d'information sur les meilleures interventions pour leur venir en aide», raconte celle qui a d'abord été psychologue auprès de cette clientèle vulnérable.

Dans le cadre de ses recherches, Martine Hébert a identifié les facteurs qui aident les enfants à surmonter ou à mieux gérer des traumatismes comme l'agression sexuelle. «Quels sont les facteurs qui font que certains jeunes s'en sortent et d'autres pas? Nous pouvons désormais mieux déceler les indicateurs, comme les capacités personnelles et les ressources familiales, qui permettent à certains enfants d'être plus résilients et de surmonter plus facilement les épreuves», explique-t-elle.

lire l'article complet

Sur la photo : Les professeures Martine Hébert et Thérèse St-Gelais