2013-09-16 | INRS

Recherche en santé : 75 ans d'histoire et un héritage toujours bien vivant

Dans le cadre du projet de reboisement du campus de l'INRS à Laval en collaboration avec CO2 Environnement, le directeur général de l'INRS, monsieur Daniel Coderre, et le directeur du Centre INRS-Institut Armand-Frappier, monsieur Charles M. Dozois, ont souligné la plantation d'un chêne, symbole de force et de sagesse, en hommage à un grand bâtisseur du Québec, le Dr Armand Frappier. Cette cérémonie, qui s'inscrit dans le cadre des célébrations du 75e anniversaire de son oeuvre, a également été l'occasion pour notre communauté universitaire d'honorer la mémoire du réputé toxicologue Michel Charbonneau, professeur du Centre INRS-Institut Armand-Frappier qui nous a quittés récemment. En guise de reconnaissance, un magnolia qui symbolise la noblesse et persévérance a été planté. Cet évènement a eu lieu le 5 septembre sur le campus de l'INRS à Laval, en présence des membres de leurs familles respectives, de nombreux collègues et amis.

75 ans de recherche et d'enseignement pour l'amélioration de la santé

L'année 1938 marque la fondation de l'Institut d'hygiène et de microbiologie de Montréal par le Dr Armand Frappier, un pionnier de la vaccination qui a consacré toute sa vie à la lutte contre la tuberculose et les maladies infectieuses. Pour souligner cet anniversaire, le professeur Pierre Payment du Centre INRS-Institut Armand-Frappier relate dans six capsules la riche histoire de ce premier établissement de recherche médicale au Québec, devenu en 1975 l'Institut Armand-Frappier puis rattaché à l'INRS en 1998.

Intronisé au Temple de la renommée médicale canadienne pour avoir contribué à améliorer la vie des gens, le Dr Frappier a été un acteur majeur de la recherche en microbiologie et de la médecine préventive au Québec. Il a innové avec succès en santé publique, en privilégiant une recherche en quête de solutions à des problèmes de santé et valorisé une approche qui va du laboratoire aux patients. Encore aujourd'hui, l'amélioration de la santé publique est toujours au coeur des préoccupations des chercheurs du Centre INRS-Institut Armand-Frappier qui se considèrent parmi les héritiers de l'oeuvre de ce scientifique qui a écrit une page importante de l'histoire de la science au Québec.

Sur la photo (de gauche à droite) : Monsieur Charles M. Dozois, directeur du Centre INRS-Institut Armand-Frappier; madame Michèle Frappier-Daignault, fille du Dr Armand Frappier; monsieur Daniel Coderre, directeur général de l'INRS.

Lire l'article complet

Source :
Stéphanie Thibault
INRS-Institut Armand-Frappier
6 septembre 2013