2013-09-20 | UQO

Les professeurs Sébastien Normand (UQO) et Amori Mikami (UBC) obtiennent une subvention de 883 574$ des Instituts de recherche en santé du Canada

Pourquoi les enfants ont-ils besoin d'avoir de bons amis?

Le fait d'être accepté et d'avoir de bons amis est très important pour le développement des enfants. Les enfants qui n'ont pas d'ami, ou qui ont des amitiés de mauvaise qualité ou de courte durée sont plus à risque de développer des problèmes de comportement déviant et des sentiments de solitude, sans compter qu'ils sont plus à risque de vivre des difficultés scolaires et d'être victimes d'intimidation à l'école. Les enfants avec le Trouble du déficit de l'attention/hyperactivité (TDAH) sont plus souvent rejetés par les autres enfants et beaucoup d'entre eux n'ont souvent aucun ami ou ont de la difficulté à garder leurs amis. Malheureusement, il existe présentement peu de traitements efficaces pour les aider à ce niveau, malgré les traitements habituellement efficaces (à court terme du moins) au niveau des symptômes du TDAH. Cette problématique est au coeur des travaux de recherche du professeur Sébastien Normand du Département de Psychoéducation et Psychologie et Directeur du Programme de recherche interdisciplinaire sur la santé mentale des enfants (PRISME) de l'UQO (http://prisme.uqo.ca).

L'impact du TDAH sur les relations d'amitié des enfants

Le professeur Sébastien Normand et ses collègues ont récemment réalisé une importante étude sur l'amitié des enfants avec et sans TDAH. Dans cette étude soutenue financièrement par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), les chercheurs voulaient mieux comprendre comment l'attention et le contrôle de l'impulsivité des enfants influençaient la communication avec leurs amis et leur habileté à se faire et à garder leurs amis. Les résultats suggèrent que la tendance des enfants avec TDAH à ne pas respecter les règles des jeux et à ne pas porter attention aux préférences et besoins de leurs amis expliquent en partie pourquoi la qualité des relations d'amitié de ces enfants se détériore souvent au fil du temps. Quoique ceci doive être davantage étudié, il est possible que ces comportements mènent également à la rupture de la relation d'amitié chez ces enfants.

Lire l'article complet

Source :
Service des communications, UQO