2013-09-24 | UQAR

Les oiseaux s'adaptent aux limitations de vitesse

Photo : Philippe Galipeau

Stagiaire postdoctoral en biologie à l'UQAR, Pierre Legagneux a récemment publié une recherche dans la revue Biology Letters sur la capacité des oiseaux à évaluer la limite de vitesse sur les routes sans égard à la vitesse des voitures. Une recherche qui a eu beaucoup d'échos aux quatre coins du globe.

L'article signé par M. Legagneux et son collègue Simon Ducatez, de l'université McGill, dans la revue Biology Letters a retenu l'attention de Science, la BBC, le Times, Radio-Canada, Le Monde, CBC Canadian Press, l'Agence France Presse, National Geographic News, Science News, New Scientist, The Scientist magazine et la radio allemande WDR5, notamment.

L'idée de cette recherche est venue il y a sept ans, alors que le biologiste de l'UQAR étudiait les canards, en hiver, en France. Alors qu'il se déplaçait en voiture, il a croisé un busard qui était en train de manger une proie. «Le busard n'a pas décollé. J'ai dû arrêter le véhicule parce qu'il continuait de manger. Ça m'a mis la puce à l'oreille. Par la suite, comme j'habitais à 25 kilomètres du Centre d'Études Biologiques de Chizé (CNRS) où je travaillais et que je trouvais la route ennuyeuse, j'ai commencé à chronométrer le temps que mettaient les oiseaux à décoller alors que je m'approchais en voiture.»

Lire l'article complet

Source :
Jean-François Bouchard
UQAR-Info, 23 septembre 2013