2013-10-21 | UQAM

En quête d'une identité culturelle

Les nouveaux arrivants qui s'installent au Québec jonglent avec différentes identités culturelles. Comment arrivent-ils à les réconcilier?

Chaque automne au cours des trois dernières années, la professeure Catherine Amiot, du Département de psychologie, et son collègue Andrew Ryder, de l'Université Concordia, ont recruté des étudiants étrangers arrivés au pays depuis moins de trois mois pour une étude longitudinale portant sur la culture et l'identité. «Celle-ci vise à mieux comprendre le processus par lequel les étudiants étrangers en arrivent à développer un sentiment d'appartenance envers un nouveau groupe culturel, ainsi que les impacts de l'intégration de ces nouvelles identités culturelles sur leur bien-être psychologique», explique Catherine Amiot.

Les participants ont rempli des questionnaires à quatre reprises durant l'année: en septembre, à la mi-novembre, au début janvier et à la fin mars. «À la fin du trimestre d'hiver 2013, nous avions 131 personnes qui avaient complété les quatre questionnaires de l'étude, souligne la professeure. Nous poursuivons l'étude cette année pour obtenir un échantillon total de 200 répondants.»

Les deux chercheurs ont récemment dévoilé les premiers résultats de leur étude, basée sur un modèle théorique qui comporte quatre stades - ou configurations - identitaires: anticipation, catégorisation, compartimentation et intégration (voir encadré).

Lire l'article complet

Sur la photo : Rencontre d'accueil des étudiants étrangers en septembre dernier à l'UQAM. Photo : Nathalie St-Pierre.

Source :
Pierre-Etienne Caza
ACTUALITÉSUQAM
15 octobre 2013