2013-10-31 | UQ

Le retour de l'école de rang

La Maison d'école du rang Cinq-Chicots,
St-Christophe d'Arthabaska.
Photo : Guy Samson

L'école de campagne est-elle en train de redevenir un modèle pour les régions? Peut-être bien! «Nous avons renoué avec l'école multiâge», dit Christine Couture, professeure-chercheuse en didactique de la science et de la technologie à l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC).

Comme jadis, on rassemble des enfants de plusieurs niveaux et de plusieurs âges au sein d'un même groupe scolaire. Avec une différence de taille : un encadrement pédagogique qui ne pouvait exister dans les années 1950. Une école à Godbout, sur la Côte-Nord, a eu récemment à former une classe composée de 10 élèves de niveaux différents ? de la première à la sixième année. «Cela représente des avantages administratifs, mais on découvre aussi des avantages pédagogiques semblables à ceux qu'offrent les écoles alternatives», note la chercheuse, qui agit aussi au Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE).

Ces classes ne semblent pas nuire à la réussite scolaire. C'est ce qu'a déjà constaté, en 2006, à l'issue d'une étude conduite dans six commissions scolaires d'Abitibi, du Témiscamingue et de l'Ungava, Jean- Francois Desbiens, chercheur au CRIFPE.

Lire la suite

Source :
Raymond Lemieux, «Le retour de l'école de rang?»
La recherche dans le réseau de l'Université du Québec, vol. 3, no 2, 2013, p. XII.