2013-10-25 | UQO

La professeure Louise Boivin publie dans Nouvelles Questions Féministes

Louise Boivin, professeure au Département de relations industrielles de l'UQO, vient de publier un article dans le numéro d'octobre 2013 de la revue Nouvelles Questions Féministes, une revue scientifique franco-suisse fondée notamment par Simone de Beauvoir en 1981. Cet article est intitulé «Réorganisation des services d'aide à domicile au Québec et droits syndicaux : de la qualification à la disponibilité permanente juste à temps».

Cette publication de la professeure Boivin, qui présente une partie des résultats de sa thèse de doctorat, fait état des transformations socio-historiques de la qualification professionnelle des travailleuses dispensant les services d'aide à domicile au Québec. La recherche montre qu'à partir des années 1970, celles-ci ont disposé d'un pouvoir collectif pour négocier leur qualification grâce à l'étatisation des services et à leur syndicalisation. Ce pouvoir s'est cependant grandement affaibli dans la dernière décennie au sein des emplois issus de la sous-traitance des services publics pour lesquels la régulation juridique des rapports collectifs est peu adaptée. La déqualification conséquente, a constaté la professeure Boivin, est au coeur d'un modèle de flexibilisation du travail basé sur la «disponibilité permanente juste à temps», combinant les logiques propres à la sphère domestique et à la gestion de type toyotiste.

La revue Nouvelles Questions Féministes peut être consultée en version papier dans les bibliothèques universitaires.

Toutes les actualités de l'UQO >>>

Source :
Directions des communications et du recrutement, UQ