2013-11-08 | UQAC

Découverte scientifique d'envergure pour Michael Higgins et son équipe

Photo : Denis Blackburn

Professeur au Département des sciences appliquées de l'UQAC et directeur de l'Unité d'enseignement en sciences de la Terre, Michael Higgins a récemment collaboré ? avec six autres chercheurs ? à la réalisation d'une importante découverte scientifique. C'est à la suite d'études géologiques menées sur le cratère de Corossol, situé sous l'eau à quelques kilomètres au sud de Sept-Îles, que les scientifiques ont pu formuler une hypothèse sur son origine météorique. D'un diamètre de quatre kilomètres, le cratère se retrouve à une profondeur qui varie entre 50 et 160 mètres. Il a été produit il y a quelques millions d'années par l'impact d'une météorite d'environ 300 mètres de diamètre et est probablement le cratère de cette taille le mieux préservé dans le monde.

Les résultats de cette découverte paraîtront dans le prochain numéro de la revue Meteoritics & Planetary Science, une publication mensuelle évaluée par les pairs se spécialisant dans la science planétaire. Outre M. Higgins, l'équipe de chercheurs à l'origine de cette découverte compte Mathieu Duchesne (Commission géologique du Canada et ancien étudiant de l'UQAC), Patrick Lajeunesse et Jacques Locat (Université Laval), Joseph Ortiz (Université Kent State), Richard Sanfaçon (Institut Maurice-Lamontagne) et Guillaume St-Onge (UQAR).

Sur la photo : Michael Higgins, professeur au Département des sciences appliquées et directeur de l'Unité d'enseignement en sciences de la Terre à l'UQAC.

Toutes les actualités de l'UQAC >>>

Source :
Bureau des affaires publiques, UQAC
7 novembre 2013