2013-11-26 | UQTR

L'UQTR et l'Université de Limoges créent une chaire de recherche

Déjà partenaires dans divers projets, l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) et l'Université de Limoges (France) ont récemment signé un protocole d'entente pour la création de la Chaire de recherche internationale sur les ressources forestières et les usages du bois.

Les travaux de recherche menés dans le cadre de cette chaire, dont l'entente est valide pour cinq ans, visent à contribuer au développement de nouvelles stratégies de valorisation des ressources forestières de moyenne montagne, et, plus particulièrement, du massif central du territoire limousin. La filière bois représente un secteur d'activités à fort potentiel de croissance dans cette région de la France avec des segments porteurs comme le bois de construction et l'émergence de nouvelles utilisations de la biomasse forestière. L'expertise des chercheurs du Centre de recherche sur les matériaux lignocellulosiques (CRML) de l'UQTR sera mise à profit dans ce projet, alors que les résultats des travaux répondront également à des besoins et à des enjeux de la Mauricie.

«Nous avons chez nous une expertise qui fait l'envie de plusieurs pays et cette nouvelle chaire de recherche démontre tous les efforts mis de l'avant afin de positionner l'UQTR parmi les leaders mondiaux de la valorisation des matières forestières», a confié Mme Nadia Ghazzali, rectrice de l'UQTR.

L'entente a été signée lors d'une visite d'une délégation trifluvienne en territoire français. Pour l'occasion, Mme Ghazzali, M. Sylvain Benoit, directeur du Bureau de l'international et du recrutement (BIR) de l'UQTR, ainsi que les professeurs François Brouillette et Daniel Montplaisir s'étaient déplacés afin de mieux connaître les équipes de recherche et les infrastructures de l'Université de Limoges. Le voyage a également permis de découvrir les spécificités du territoire limousin, de travailler sur de nouveaux axes de coopération et de concrétiser le projet de chaire. D'autres partenaires français contribuent à la mise en oeuvre de ce projet, soit la Fondation partenariale de l'Université de Limoges, l'Institut National de la Recherche Agronomique, le Conseil Régional du Limousin et l'interprofession de la filière bois en Limousin «BoisLim».

Lire l'article complet

Sur la photo : Nadia Ghazzali, rectrice de l'UQTR et Hélène Pauliat, présidente de l'Université de Limoges.

Source :
Jean-François Hinse
EnTête, 25 novembre 2013