2013-11-27 | INRS

L'ADARUQ décerne le prix Hommage 2013 à Jean Rochon

À l'occasion de son 30e colloque, l'Association des administratrices et des administrateurs de recherche universitaire du Québec (ADARUQ) a honoré monsieur Jean Rochon en lui décernant son prix Hommage afin de reconnaître sa contribution remarquable au développement de la recherche au Québec. Accompagné d'une oeuvre de l'artiste Laurette Drouin, ce prix lui a été remis le 21 novembre 2013 à l'Assemblée nationale, en présence de la ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, ministre du Travail et ministre responsable de la Condition féminine, madame Agnès Maltais, et du ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des Aînés, monsieur Réjean Hébert.

«Alors qu'il était ministre de la Recherche, de la Science et de la Technologie, Jean Rochon a su donner un souffle nouveau au développement de la recherche au Québec. Il a assuré l'élaboration de la politique québécoise de la science et de l'innovation, Savoir changer le monde. Lancée en 2001, cette politique a eu et a toujours un effet structurant sur le système québécois de recherche» a souligné le président de l'ADARUQ et directeur des études supérieures et postdoctorales de l'INRS, monsieur Philippe-Edwin Bélanger.

«Jean Rochon est une inspiration pour moi et tous les chercheurs. Il est un modèle pour le transfert de connaissances vers de nouveaux services, programmes et politiques publiques. On lui doit l'essentiel virage ambulatoire, Héma-Québec, l'assurance médicaments, la politique de science et technologie et l'Institut national de santé publique. Encore aujourd'hui, il continue d'inspirer le développement des services de première ligne au Québec par son apport continu à l'application des connaissances pour un meilleur accès aux services de santé», a témoigné le ministre Réjean Hébert lors de l'hommage qu'il lui a rendu.

Lire l'article complet

Sur la photo (de gauche à droite) : Monsieur Jean Rochon, lauréat du prix Hommage 2013 de l'ADARUQ, en compagnie des ministres Agnès Maltais et Réjean Hébert, et du président de l'ADARUQ, Philippe-Edwin Bélanger, également directeur des études supérieures et postdoctorales de l'INRS.

Source :
Service des communications, INRS