2013-12-04 | UQO

Une subvention de recherche de 1,4 million pour le professeur Ahmed Lakhssassi

Le professeur du Département d'informatique et d'ingénierie de l'UQO, Ahmed Lakhssassi vient de recevoir un important appui financier du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG). Le professeur Lakhssassi obtient 1,4 million de dollars pour ses projets de recherches en collaboration avec le professeur Réjean Fontaine et son équipe de l'Université de Sherbrooke.

Titre du projet : Conception d'un scanneur de tomographie d'émission par positrons haute performance pour l'imagerie moléculaire préclinique.

La recherche du professeur Ahmed Lakhssassi dans le domaine des microsystèmes intégrés a trouvé des échos auprès du groupe GRAM (Groupe de recherche en appareillage médical de Sherbrooke) et CIMS (Centre d'Imagerie moléculaire de Sherbrooke) des facultés de Génie, de Médecine et des sciences de la santé de l'UdeS. Comme expert dans le domaine thermomécanique pour l'intégration des circuits LAIC (Large Area Integrated Circuits) le professeur Lakhssassi a été invité par l'équipe GRAM et du CIMS pour participer dans un projet de recherche d'envergure sur un scanneur de tomographie par positions de haute précision.

La tomographie d'émission par positrons (TEP) est une modalité d'imagerie mesurant la distribution d'un traceur radioactif injecté dans un sujet. Depuis 10 ans, la résolution spatiale de la TEP a largement progressé et atteint maintenant 1,3 mm afin de répondre aux besoins sans cesse croissants de l'imagerie moléculaire (IM). L'Université de Sherbrooke compte parmi les leaders internationaux dans le domaine de l'imagerie TEP. Elle s'est distinguée à plusieurs reprises notamment par la conception, l'évaluation et le transfert technologique vers la compagnie Gamma-Medica Ideas (GMI) du LabPET, le premier scanneur TEP basé sur des photodiodes à avalanche (PDA) à être commercialisé. Son architecture électronique numérique parallélisée opérant en temps réel lui confère une flexibilité hors pair et offre la capacité de mener des expérimentations comportant des protocoles cliniques complexes.

Le professeur Lakhssassi dirige à l'UQO le laboratoire LIMA http://w3.uqo.ca/limauqo/ (laboratoire d'ingénierie des microsystèmes avancés) dont les travaux de recherche qui y sont menés dans le domaine de la microélectronique et des SoC (System-on-Chip), permettent à l'UQO de participer activement au projet LabPET II.

Sur la photo à gauche : Le professeur Ahmed Lakhssassi, de l'UQO, Département d'informatique et d'ingénierie.

Toutes les actualités de l'UQO >>>

Source :
Gilles Mailloux
Directeur par intérim
Direction des communications et du recrutement
Université du Québec en Outaouais
819 595-3900, poste 3981, 819 962-0845 cellulaire