2013-12-09 | UQAM

Un bilan positif

Le recter Robert Proulx.
Photo: Nathalie St-Pierre.

Le recteur Robert Proulx, accompagné de la présidente du Conseil d'administration Lise Bissonnette et des autres membres de l'équipe de direction, s'est rendu à Québec, le 27 novembre dernier, pour faire rapport aux membres de la Commission de la culture et de l'éducation de l'Assemblée nationale du Québec du bilan de l'Université pour l'année 2012-2013 ainsi que des perspectives de développement pour l'établissement.

La présidente du Conseil d'administration, Lise Bissonnette, a d'abord rappelé que l'année 2012-2013 a été marquée par un important renouvellement de l'équipe de direction de l'UQAM, à commencer par la nomination d'un nouveau recteur et de deux nouveaux vice-recteurs à la Vie universitaire et aux Systèmes d'information. Elle a aussi souligné que le Conseil d'administration avait connu des changements avec l'arrivée de nouveaux représentants des professeurs, des étudiants et du milieu socioéconomique. «Un conseil d'administration doit assurer la meilleure gouvernance possible, mais doit également défendre cette idée que l'université ne peut pas être gouvernée comme les autres institutions, même si elle doit l'être de façon extrêmement rigoureuse, a-t-elle déclaré. Une université est une institution autonome, dont la fonction est de développer et de transmettre librement la culture du savoir dans la société.»

Prenant ensuite la parole, le recteur a rappelé que l'UQAM se démarque des autres établissements par sa volonté de démocratisation et d'accessibilité de l'enseignement universitaire, par sa capacité d'innovation et son désir d'explorer de nouveaux créneaux, et par son engagement envers la communauté et l'ensemble de la société québécoise. «L'UQAM est une université à part entière, ancrée dans la communauté, qui oeuvre dans tous les secteurs du savoir, a indiqué Robert Proulx. Elle est une université d'excellence, socialement responsable.»

Lire l'article complet

Source :
ACTUALITÉS UQAM
5 décembre 2013