2013-12-16 | UQAR

L'UQAR développe une expertise en physiologie évolutive et comparée

Plusieurs représentants de l'UQAR ont récemment pris part à un congrès international de l'organisme Mitochondrial Physiology (MiP), qui se tenait à la fin septembre en Autriche, ce qui confirme la place de choix que se forge le Département de biologie, chimie et géographie dans le domaine de la physiologie comparée. Sur les quelques 200 participants à cet événements, on y retrouvait trois diplômés de l'UQAR, deux étudiants actuels inscrits au doctorat et le directeur du département, le professeur Pierre Blier.

« Ce congrès regroupait plusieurs scientifiques d'un peu partout dans le monde, dont un Prix Nobel de chimie. Il portait sur la physiologie comparée de la mitochondrie, un sujet qui redevient populaire dans la communauté scientifique. En plus d'être à l'origine de l'apparition des formes complexes de la vie, la mitochondrie est en grande partie responsable du vieillissement et du développement de certaines maladies dégénératives et des cancers. Notre présence était très significative pour cet événement », explique M. Blier, dont la spécialité est la physiologie évolutive et comparée.

Parmi les participants au congrès, on retrouvait Charles-Antoine Darveaux, diplômé de l'UQAR au baccalauréat en biologie et professeur à l'Université d'Ottawa, Nicolas Pichaud, diplômé au doctorat en biologie, Hélène Lemieux, diplômée au doctorat en biologie et professeure à l'Université d'Alberta, Félix Christen et Daniel Munro, tous deux étudiants au doctorat en biologie. La plupart d'entre eux ont présenté des conférences lors du MiP 2013.

« Dans le domaine, ce n'est pas gênant du tout de dire que l'on vient de Rimouski. D'ailleurs, je crois sincèrement que l'UQAR, avec notamment les professeurs François Vézina, Christian Nozais, Magella Guillemette, France Dufresne, Richard Cloutier et Nathalie LeFrançois, constitue le noyau le plus solide au Québec en physiologie évolutive comparée. C'est une véritable expertise que l'on développe en ce moment. Nous commençons à devenir une référence incontournable au Canada », conclut Pierre Blier.

Sur la photo : Le congrès se tenait à Obergurgl, en Autriche, du 23 au 27 septembre. Sur la photo, on reconnaît Charles-Antoine Darveaux, Pierre Blier, Nicolas Pichaud, Hélène Lemieux, Félix Christen et Daniel Munro.

Toutes les actualités de l'UQAR >>>

Source :
Miguel Tremblay
UQAR-Info, 12 décembre 2013