2013-01-21 | UQAR

Reconstituer le champ magnétique de la Terre à partir des sédiments d'un lac en Patagonie

Étudiante au doctorat en océanographie à l'UQAR, Agathe Lisé-Pronovost fait partie d'un projet d'envergure internationale regroupant plus d'une cinquantaine de chercheurs en Patagonie. Son objectif : reconstituer les variations du champ magnétique depuis des dizaines de milliers d'années et comprendre les changements climatiques à partir des propriétés magnétiques des sédiments.

Mme Lisé-Pronovost a d'abord étudié le champ magnétique en Arctique de l'Ouest lors de sa maîtrise en océanographie à l'ISMER avec le professeur Guillaume St-Onge. Ses travaux sont parmi les premières études paléomagnétiques à haute résolution dans l'Arctique et ont contribué à l'observation des changements rapides du champ depuis plusieurs milliers d'années aux hautes latitudes de l'hémisphère Nord. Ainsi, la migration actuelle du pôle Nord magnétique de l'Arctique canadien vers la Sibérie n'est probablement pas un phénomène inhabituel.

Lire l'article complet

source :
François Cormier
UQAR-Info, 21 janvier 2012