2013-02-05 | UQAM

Les plus rapides ou les meilleurs?

Sur la photo : Pascale L. Denis. Photo : Nathalie St-Pierre.

Les tests évaluant l'aptitude cognitive générale utilisés dans les processus d'embauche permettent de prédire avec justesse la performance en emploi... à certaines conditions.

Pour sélectionner le bon candidat lors d'un processus d'embauche, les entreprises utilisent souvent des tests évaluant l'aptitude cognitive générale (general cognitive ability - GCA). «C'est un outil que l'on combine avec le processus traditionnel d'entrevue, car la GCA nous donne une bonne idée de la capacité à appréhender des concepts abstraits, à résoudre des problèmes complexes, à analyser des données et à planifier», explique la professeure Pascale L. Denis, du Département d'organisation et ressources humaines.

Les éditeurs de ce genre de tests indiquent habituellement un temps limite à imposer aux candidats afin de valider leurs résultats en fonction de normes préétablies, précise la chercheuse. «Or, des chercheurs ont démontré que cette contrainte pouvait mener à sous-estimer les compétences de certains candidats qui n'ont pas eu le temps de répondre à toutes les questions.»

Lire l'article complet

Journal L'UQAM, vol. XXXIX, no 10 (4 février 2013).