2013-03-19 | INRS

Broyer pour générer plus d'énergie

Photo © Christian Fleury

Insérez du silicium dans un creuset. Ajoutez trois billes en acier inoxydable d'environ un centimètre de diamètre. Fermez, brassez pendant une dizaine d'heures, et voilà! Vous obtenez un matériau nanostructuré économique et sécuritaire qui pourrait augmenter fortement la densité d'énergie (et donc l'autonomie) des batteries lithium-ion, celles-là mêmes qui alimentent vos gadgets électroniques et les véhicules électriques. Grâce au broyage mécanique, Lionel Roué, professeur au Centre Énergie Matériaux Télécommunications de l'INRS à Varennes, a concocté une recette aussi simple que révolutionnaire.

Les chercheurs s'intéressent à l'utilisation du silicium dans les batteries lithium-ion depuis près d'une décennie déjà. Et pour cause : une anode de silicium stocke dix fois plus d'électrons qu'une anode de graphite, qui est présentement employée dans les batteries lithium-ion.

«Le problème, c'est que le volume du silicium varie de 300 % lors de la décharge et de la charge de la batterie, souligne Lionel Roué. Aucun matériau ne peut supporter ça.» À force de gonfler et de dégonfler, le silicium se fracture et devient moins performant. La batterie est alors bonne à jeter.

Lire l'article complet

Source :
Marc-André Sabourin
PLANÈTE INRS
13 mars 2013