2013-04-03 | UQAM

Redécouvrir Apostrophes

Photo : Émilie Tournevache

Qui se souvient d'Apostrophes, cette série culte de télévision produite en France entre 1975 et 1990? Chaque semaine, des milliers de téléspectateurs s'installaient devant leur petit écran pour regarder l'animateur Bernard Pivot s'entretenir avec des géants de la pensée et de la littérature du XXe siècle.

Canal Savoir rediffuse, depuis le 14 mars jusqu'au 3 juin prochain, neuf épisodes d'Apostrophes fournis par l'Institut national de l'audiovisuel de France. Chaque émission est suivie d'une brève entrevue, intitulée Apostrophes, d'hier à aujourd'hui, au cours de laquelle Alain Fournier, directeur de l'École supérieure de théâtre, commente avec un invité les propos de l'auteur reçu par Bernard Pivot.

«C'est la deuxième fois que Canal Savoir présente quelques-uns des grands moments d'Apostrophes, complétés par un entretien avec un expert québécois», précise Alain Fournier. Il y a deux ans, sa collègue Josette Féral, professeure au même département, avait tenu la barre d'Apostrophes, d'hier à aujourd'hui. «L'objectif de cette formule est de faire comprendre le contexte entourant la présence des auteurs reçus par Pivot, de proposer un éclairage nouveau sur leur oeuvre et, surtout, de mesurer leur résonnance actuelle au Québec, souligne le professeur. Qui, par exemple, a encore envie de lire l'écrivaine britannique Doris Lessing? Quelle marque la pensée de la grande psychanalyste française Françoise Dolto a-t-elle laissée?»

D'Arthur Miller à Norman Mailer

L'homme de théâtre Bernard Lavoie est revenu le 2 avril sur l'entretien réalisé par Bernard Pivot avec l'auteur de Mort d'un commis-voyageur, le dramaturge américain Arthur Miller. Cette émission sera diffusée les jeudi (17h30) et samedi (6h30) suivants, ainsi que le 22 avril à 8h.

Les professeures Rachel Bouvet et Carolina Ferrer, du Département d'études littéraires, parleront, le 13 mai, des écrivains français et argentin Jean-Marie-Gustave Le Clézio et Jorge Luis Borgès. L'épisode suivant (20 mai), consacré à Doris Lessing, sera commenté par Lori Saint-Martin, professeure au Département d'études littéraires, puis, sa collègue Jacinthe Martel abordera (27 mai) la vie et l'oeuvre du poète français Francis Ponge. Enfin, le romancier québécois Louis Hamelin conclura (3 juin) la série en se penchant sur l'oeuvre de l'écrivain américain Norman Mailer, lauréat du prix Pulitzer. Diffusées les lundis, ces émissions seront rediffusées les vendredis, à 17h30.

Selon Alain Fournier, la série Apostrophes a été très importante dans l'histoire de la télévision et n'a pas eu d'équivalent ailleurs. «Son succès d'audience a démontré que l'art et la littérature, quand ils sont abordés de façon intelligente et vivante, peuvent intéresser un large public, dit-il. Il est triste de constater aujourd'hui l'indifférence de la plupart des grandes chaînes de télé à leur égard. Même une chaîne publique comme Radio-Canada y consacre peu de temps.»

Pour connaître l'horaire complet des rediffusions : www.canal.qc.ca

Sur la photo : Alain Fournier reçoit la professeure Jacinthe Martel.

Source :
Claude Gauvreau
Journal L'UQAM, vol. XXXIX, no 14 (2 avril 2013)