2013-04-19 | UQTR

Améliorer la productivité des PME grâce à la cartographie de la chaîne de valeur

La mondialisation des affaires oblige les PME québécoises à se montrer de plus en plus performantes en matière de productivité. Pour les y aider, le Département de génie industriel de l'UQTR leur propose, depuis une vingtaine d'années, une démarche de diagnostic et de résolution de problèmes appelée cartographie de la chaîne de valeur. Au fil des ans, quelque 160 PME réparties à travers la province ont pu bénéficier de ce service, dont les retombées se révèlent fort positives.

«La cartographie de la chaîne de valeur permet à une entreprise d'identifier ses forces et ses faiblesses ainsi que son potentiel d'amélioration, à partir d'une analyse des processus internes, pour établir ensuite un plan d'intervention visant des gains de productivité. Cette démarche procure une aide précieuse et un avantage concurrentiel aux PME qui, bien que faisant preuve d'une grande créativité, manquent souvent de structure et de planification», d'expliquer le professeur en génie industriel Georges Abdul-Nour, qui travaille depuis de nombreuses années au projet de cartographie de la chaîne de valeur.

Avec la collaboration d'étudiants en génie industriel de l'UQTR, le professeur Abdul-Nour offre les services de cartographie à des entreprises variées, comptant de 10 à 500 employés. Le processus de cueillette et d'analyse des données nécessite environ trois jours de travail. «Dans les premières années, notre intervention durait jusqu'à quatre mois et portait sur tous les produits d'une PME participante. Nous avons retravaillé notre approche et concentrons maintenant notre analyse sur une seule famille de produits à la fois, ce qui réduit le temps d'intervention. Bien que ce dernier soit court, plusieurs PME se disent surprises par la quantité d'informations obtenues», rapporte le chercheur.

Depuis 2005, le Conseil national de recherches Canada (CNRC) s'est associé au projet de cartographie de chaîne de valeur de l'UQTR, par l'intermédiaire du Programme d'aide à la recherche industrielle (PARI). Ce partenariat, prolongé jusqu'en 2016, permet d'offrir gratuitement le service de cartographie aux PME qui en font la demande.

Sur la photo : Georges Abdul-Nour, professeur au Département de génie industriel de l'UQTR et codirecteur de l'Institut de recherche sur les PME. (Photo : Daniel Jalbert)

Lire l'article complet

Source
Françoise Descoteaux
Campus Express, 18 avril 2013