2013-05-09 | TELUQ

Rapport de recherche sur Le transfert des compétences de la main-d'oeuvre qualifiée en emploi au Québec, cosigné par la professeure Amélie Bernier

Ce projet de recherche, financé par la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT) et le Fonds de développement et de reconnaissance des compétences de la main-d'oeuvre (FDRCMO), avait pour objectif de documenter et de mieux comprendre les pratiques de transfert des compétences dans les PME de secteurs manufacturiers et de services au Québec.

À cet effet, les chercheurs, tous membres du Groupe de recherche sur les transformations du travail, des âges et des politiques sociales (TRANSPOL), ont mené à terme deux démarches dont ils intègrent les résultats à l'intérieur de ce rapport.

Quant à la seconde démarche, toujours qualitative, son objectif est de documenter et d'étudier en profondeur les processus concrets de transfert des compétences dans 14 entreprises du secteur manufacturier, de la transformation alimentaire et du secteur de services aux personnes. Amélie Bernier et ses partenaires cherchaient à étudier des entreprises qui développent des pratiques « réactives » (dans un contexte d'urgence) de transfert de compétences ou qui développent des pratiques « proactives » (dans un contexte d'anticipation).

Les chercheurs ont également approfondi dans cette double démarche la question de savoir en quoi les pratiques de transfert entraînent ou non un processus de reconnaissance des compétences, tant pour la personne détentrice de ces compétences (l'« expert ») que pour la personne réceptrice (le « novice ») , et en quoi, dans ce processus de reconnaissance, les entreprises recourent aux outils mis à la disposition par Emploi-Québec et/ou des CSMO et pourquoi?

Pour en savoir davantage, l'intégralité de ce rapport de recherche est disponible en cliquant ICI .

Source :
Denis Gilbert
Chargé des relations avec la presse
Bureau des communications et des relations publiques
418 657-2747, poste 5282 ou 1 800 463-4728, poste 5282