2013-05-14 | INRS

Télédétection optique - Développement d'une méthode de cartographie du risque de présence d'herbe à poux

Au Québec, une personne sur six est allergique au pollen de l'herbe à poux (Ambrosia artemisiifolia). Cette plante envahissante serait responsable de près de 75 % des allergies saisonnières. La diminution des effets allergènes de l'herbe à poux est donc un enjeu de santé publique.

L'enjeu est d'autant plus important que les nuisances causées par l'herbe à poux risquent d'être exacerbées sous l'effet des changements climatiques en raison de l'allongement de la saison de croissance et de production de spores. Il est ainsi nécessaire de développer des méthodes de surveillance permettant un meilleur contrôle de cette plante et de ses effets.

Les méthodes actuelles de repérage et de cartographie de l'herbe à poux peuvent être qualifiées d'artisanales. Cette étude visait à développer des méthodes semi-automatisées ou automatisées en utilisant la télédétection optique. Cette technologie est une solution prometteuse grâce à l'étendue de la couverture spatiale et à la possibilité de mise à jour régulière des données ce qui permettrait de produire des cartes de prédiction de présence et d'assurer un suivi temporel.

Lire l'article complet

Source :
Mathilde Renaud
Direction des communicatins, INRS