2013-05-14 | UQTR

Arrivée sur le campus des étudiants de l'ÉIF

Pour une 39e année, l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) accueille des étudiants venus des quatre coins du Canada et de l'étranger dans le but de parfaire leurs connaissances du français. Les 350 premiers arrivants ont été accueillis par le directeur de l'École internationale de français (ÉIF), M. Daniel Lavoie, lors d'une brève cérémonie.

Comme plus de 30 000 participants l'ont fait avant eux depuis 1974, les étudiants de l'ÉIF profiteront de l'environnement francophone du campus et de la ville pour apprendre le français à travers les périodes de cours et les nombreuses activités offertes.

Cette première cohorte de 350 participants est constituée entièrement d'étudiants universitaires venus pour un séjour de cinq semaines. D'ici la fin de la saison estivale, des centaines d'autres participants de tous âges prendront part à différents programmes d'immersion, allant du programme Road Scholar, destiné aux 50 ans et plus, jusqu'aux séjours réservés aux adolescents. Au total, près de 1000 participants viendront sur le campus trifluvien afin de peaufiner leurs habiletés à s'exprimer en français.

«Vivre en français»

L'UQTR rappelle que les étudiants porteront tout l'été un bracelet bleu royal à l'effigie de l'ÉIF marqué du slogan «Vivre en français» afin d'être identifiables parmi les nombreux touristes. Les commerçants et restaurateurs sont invités à accueillir et servir cette clientèle en français et à récompenser ceux et celles qui se distinguent par leurs efforts à bien parler notre langue. Le programme « Vivre en français » poursuit ainsi un double objectif : motiver les étudiants à communiquer en français et les encourager à fréquenter les commerces locaux participant au programme.

«Le personnel de l'UQTR est sensibilisé depuis longtemps quant à l'importance de s'adresser aux étudiants de l'ÉIF en français plutôt qu'en anglais. Depuis quelques années, les citoyens et les commerçants sont également invités à jouer un rôle dans l'apprentissage du français de nos étudiants en évitant de leur répondre en anglais. Même s'ils ont parfois de la difficulté à se faire comprendre, ils apprennent beaucoup en se débrouillant seuls. Ça bonifie leur expérience d'immersion francophone», mentionne M. Lavoie.

L'École internationale de français

Depuis 1974, les étudiants de l'École internationale de français bénéficient de ses programmes d'éducation et de formation, mais également des services et des infrastructures mis à la disposition de la communauté universitaire. Les programmes d'immersion en français de l'ÉIF sont offerts par des enseignants expérimentés qui possèdent une formation universitaire et qui privilégient un français international.

Selon les données compilées par l'ÉIF en 2012, les retombées économiques de ses étudiants s'élèvent à près de 3 millions de dollars annuellement pour la région trifluvienne.


Rédaction EnTête
13 mai 2013