2013-05-22 | UQTR

Premier symposium international sur les troubles du comportement alimentaire

L'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) a présenté, les 17 et 18 mai dernier, le premier S Symposium international sur les troubles du comportement alimentaire (TCA). Cet événement visait à permettre aux professionnels de la santé, de l'éducation et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec d'améliorer leurs connaissances sur les TCA et, par le fait même, les services offerts à la population régionale. Il servait également à parfaire la formation des étudiants universitaires de tout département et de tout cycle, intéressés par les TCA.

«Les troubles du comportement alimentaire s'accroissent et touchent des populations de plus en plus jeunes. Cependant, dans notre province, le développement d'expertises préventives et thérapeutiques et d'offre de soins organisée s'est concentré à Montréal et Québec, laissant pour compte notre région. Cette situation oblige les gens touchés par les TCA à chercher un soutien en dehors de la Mauricie et du Centre-du-Québec, ou pire, à renoncer à ce soutien. De plus, les intervenants du milieu sont le plus souvent dépourvus de formation et démunis face à une demande croissante relative aux TCA, selon l'Agence de la santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Ajoutons que nos étudiants universitaires doivent quitter la région pour acquérir une expertise en TCA. Notre symposium, réalisé en partenariat avec le milieu, pose donc un premier jalon pour l'amélioration de l'expertise régionale en TCA et la bonification des services à la population», commente la professeure en sciences de l'éducation Johana Monthuy-Blanc, présidente du comité organisateur.

Partager l'expertise

Premier événement traitant des TCA à l'UQTR, le symposium s'intitulait De l'intervention préventive à l'intervention thérapeutique des troubles du comportement alimentaire : un portrait concret au Québec et en Europe. Des professionnels ainsi que des chercheurs québécois et européens (France, Belgique, Pologne) ont agi à titre de conférenciers, afin de livrer un portrait le plus complet possible des différentes interventions en TCA.

Près d'une centaine de participants sont attendus pour ce symposium, réunissant des étudiants universitaires et des professionnels intéressés par les troubles du comportement alimentaire. Parmi les sujets abordés par les conférenciers, mentionnons l'absence de services en TCA en Mauricie et au Centre-du-Québec, les problèmes d'image corporelle chez les jeunes, l'intervention en milieu communautaire, les protocoles d'évaluation, la prévention, les interventions thérapeutiques ainsi que les troubles alimentaires non spécifiés (hyperphagie boulimique, bigorexie, etc.).

Une thématique en émergence

Depuis son arrivée à l'UQTR, il y a un an et demi, Mme Monthuy-Blanc a oeuvré activement au développement des connaissances sur les TCA, à la fois au sein de l'Université et dans le milieu régional, en conciliant trois pôles inhérents à son poste de professeure : la recherche, la formation et l'intervention communautaire.

Lire Article complet

Sur la photo : Johana Monthuy-Blanc, présidente du comité organisateur. (Photo Annie Brien)

Source :
Service des communications, UQTR